EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Malaisie Les responsables des différentes Eglises demandent à leurs fidèles de ne pas chercher à convertir les membres des autres communautés chrétiennes

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Malaisie

Imprimer

Les responsables des différentes Eglises demandent à leurs fidèles de ne pas chercher à convertir les membres des autres communautés chrétiennes

Les responsables des différentes Eglises demandent à leurs fidèles de ne pas chercher à convertir les membres des autres communautés chrétiennes

30/11/2011

 « Nous, membres de la Fédération chrétienne de Malaisie, frères et sœurs dans le Christ, voulons affirmer notre engagement commun dans la mission et l’annonce de l’Evangile (Matthieu, 28, 16-20) ainsi que notre unité dans les objectifs que nous nosu sommes fixés au sein de la CFM ». ...

 C’est ainsi que débute le communiqué diffusé mardi 29 novembre, de la Fédération Chrétienne de Malaisie (CFM), par lequel la plus importante organisation chrétienne du pays réaffirme l’unité des différentes Eglises et met en garde toutes les communautés chrétiennes contre le risque de briser cette communion par des tentatives de conversions interconfessionnelles.

« Nous condamnons cette pratique qui consiste à exercer un prosélytisme excessif et à recruter des membres d’une autre communauté chrétienne ‘dans le but de faire croître telle ou telle institution ou dénominations[ religieuse]’ (1) », ont avertis les représentants des différentes Eglises de la CFM. L’organisation oecuménique regroupe la plupart des Eglises et dénominations chrétiennes du pays dont le Conseil des Eglises de Malaisie, la Communauté Chrétienne Evangélique Nationale ou encore la Conférence des évêques catholiques.

La déclaration, signée de Mgr Datuk Ng Moon Hing, président de la Fédération et évêque du diocèse anglican de West-Malaysia, était diffusée à l’occasion du traditionnel « message de Noël » adressé aux chrétiens de Malaisie en début d’Avent. « Nous sommes intimement persuadés que toute tentative de conversion d’un fidèle d’une Eglise à une autre ne fera que saper les fondements de l’unité qui doit être la nôtre dans notre mission commune pour rendre témoignage et répandre la bonne nouvelle de Jésus-Christ » poursuit le communiqué.

Une déclaration en des termes presque semblables avait été formulée par les Eglises de l’Inde en 2010, alors quelles étaient confrontées à la nécessité, comme les communautés chrétiennes de Malaisie, de faire l’unité face à un environnement religieux hostile en renonçant notamment à se « disputer leurs fidèles ». Publié par la Commission pour l’œcuménisme et le dialogue interreligieux du Madhya Pradesh à l’issue d’une rencontre réunissant plus d’une centaine de responsables de différentes dénominations chrétiennes, le communiqué avait condamné fermement cette même « pratique consistant à chercher à attirer dans sa communauté des fidèles appartenant à une autre tradition chrétienne », un phénomène qui semble actuellement en augmentation un peu partout en Asie (2).

Dans sa déclaration du 29 novembre, la CFM a tenu cependant à préciser que « la position [qu’elle venait d’exprimer ] ne s’opposait en rien à la reconnaissance du droit de chacun à choisir librement la communauté à laquelle il souhaiterait appartenir ».

Le message de Noël de la Fédération Chrétienne de Malaisie se concluait en « réaffirmant une fois encore l’engagement [ de la CFM] en faveur de l’unité des chrétiens » afin que « puisse être poursuivie l’oeuvre de mission du Christ et réalisés les objectifs communs des membres de la Fédération, malgré les différences théologiques existant entre les communautés ».

Notes

(1) Cette citation est tirée d’un texte référent intitulé Catholics and Evangelicals Together: The Christian Mission in the Third Millennium (1994). Ce document, signée par 20 responsables catholiques et 20 responsables évangéliques d’Amérique du Nord est la première déclaration connue dans ce domaine œcuménique particulier. Il pose les principes repris dans le communiqué du CFM ; les signataires se reconnaissent réciproquement comme « frères en Christ », s’engagent à s’abstenir de tout prosélytisme et à collaborer ensemble au service de l’Evangile.
(2) Voir
EDA 520