EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Malaisie Sabah : le premier ministre, catholique, est condamné par la Haute Cour à une peine d'amende

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Malaisie

Imprimer

Sabah : le premier ministre, catholique, est condamné par la Haute Cour à une peine d'amende [ Bulletin EDA n° 170 ]

01/02/1994

Le 17 janvier, la Haute Cour de l'Etat de Sabah a jugé le premier ministre Joseph Pairin Kitingan coupable de corruption et lui a infligé une amende qui s'élève à l'équivalent de 750 dollars américains. Une amende un peu plus forte aurait empêché Kitingan de prendre part aux élections de l'Etat, les 18 et 19 février, et de rester à la tête du Parti du Sabah uni, qui gouverne Sabah depuis 1985.

De l'avis de nombreux observateurs, son procès en corruption a été inspiré par des motifs politiques. C'est en 1990, quand il retira son parti en majorité chrétien de la coalition au pouvoir, qu'il fut accusé de faits remontant à 1985 : un marché de construction qu'il aurait attribué à une entreprise de sa famille. Le procès suspendu plusieurs fois aura duré plus de deux ans (5).

Depuis 1990, le Parti du Sabah uni s'oppose à l'organisation du Premier ministre de la Fédération, Mahathir Mohamad, qui cherche à reprendre le contrôle de Sabah. Kitingan a dissous l'assemblée législative de l'Etat et convoqué à de nouvelles élections à la mi-février.

Notes

(5) Voir EDA supplément 141<br />