EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Malaisie Des élections à l'issue incertaine

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Malaisie

Imprimer

Des élections à l'issue incertaine [ Bulletin EDA n° 97 ]

16/10/1990

Les allégeances raciales et religieuses joueront leur rôle habituel lors des élections générales prévues pour le 20 octobre 1990. Pourtant, cette fois, les conditions ont changé.

Pour la première fois depuis l'indépendance, la majorité malaise et musulmane se présente divisée. Le "Semangat 46", parti malais et musulman d'opposition, a rassemblé autour de lui une coalition de partis chinois, indiens et fondamentalistes musulmans, qui offre une alternative crédible au Front national groupé autour de l'UMNO de M. Mahathir (22), parti au pouvoir depuis l'indépendance.

Le parti musulman fondamentaliste (Parti Islam) allié au "Semangat 46" a finalement cédé aux exigences de ses partenaires de la coalition: il ne revendique plus l'instauration d'un Etat islamique en Malaisie... Cette décision pourrait, à elle seule, faire pencher la balance du côté de la coalition d'opposition, en lui gagnant des voix dans les minorités indiennes et chinoises qu'inquiète la perspective d'une islamisation sans frein.

A supposer que le vote malais musulman se répartisse de manière à peu près égale entre les deux camps, ce sont alors les minorités raciales et religieuses qui décideront en fait de l'issue des élections. Les Etats de Sabah et Sarawak en Malaisie de l'est, où les chrétiens sont très nombreux, pourraient se trouver soudain en position d'arbitres pour la formation du gouvernement fédéral. Le chef du gouvernement de Sabah est un catholique, M. Joseph Pairin Kitingan (23).

Notes

(22) "United Malays National Organisation" (23) voir EDA 90, 92<br />