EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Laos

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Laos

Pour la première fois depuis 1975, les prêtres laotiens ont pu organiser une assemblée générale

Laos 01/09/1998

Pour la première fois depuis 1975, les prêtres laotiens des quatre vicariats apostoliques du pays ont pu organiser une réunion générale. 11 prêtres de Luang Prabang, Vientiane, Savannakhet (Thakhek) et Pakse se sont réunis à Thakhek, du 6 au 10 juillet 1998. Ils ont réfléchi à la meilleure manière d'améliorer la liturgie, la prière et la catéchèse en respectant la mentalité, la langue et la culture laotiennes.

Après cinq mois d'internement et de résidence surveillée, un prêtre laotien est libéré

Laos 15/07/1998

Cinq mois après son arrestation (8), le P. Tito Banchong Thapayong, du vicariat apostolique de Vientiane, a été rendu à la liberté et a pu reprendre librement son ministère. Selon des sources locales, sa santé n'a pas souffert de la détention et n'inquiète pas sa communauté qui a célébré avec lui une messe d'action de grâces, quatre jours après son retour, le 29 juin.

Le nouveau vicaire apostolique de Thakkek voudrait que le gouvernement laotien accorde un statut officiel à l'Eglise catholique

Laos 01/04/1998

Dans une interview qu'il a accordée à une agence de presse catholique, le 13 mars 1998, Mgr Jean Sommeng Vorachak, vicaire apostolique de Thakkek (Savannakhet), estime qu'il est regrettable que "l'Eglise catholique du Laos n'ait pas une position officielle commune en ce qui concerne ses relations avec le gouvernementet il révèle que les trois évêques du pays vont se réunir pour discuter de ce problème et essayer d'établir des relations officielles avec le gouvernement. Il pense qu'il n'y aura plus de problèmes avec le gouvernement quand celui-ci aura accordé un statut officiel à l'Eglise catholique.

Dix chrétiens laotiens ont été condamnés à des peines de prison ferme pour "subversion"

Laos 01/04/1998

Arrêtés dans une maison privée de Vientiane, le 30 janvier 1998, alors qu'ils participaient à une réunion de prières (12), treize chrétiens laotiens ont été condamnés à diverses peines de prison pour avoir créé la division et sapé le gouvernement communiste du Laos, au pouvoir depuis 1975. C'est le quotidien thaïlandais, Bangkok Post, du 27 mars 1998, citant une dépêche de Press, qui a annoncé la nouvelle. Huit d'entre eux ont été condamnés à trois ans de prison ferme, un autre homme et une jeune femme de 20 ans, à deux ans, et enfin, trois autres femmes plus âgées à un an avec sursis. Ces trois dernières devront cependant rester en prison encore pendant deux mois pour des raisons qui n'ont pas été élucidées.

Arrestation d'un prêtre catholique du diocèse de Vientiane

Laos 01/03/1998

Le P. Tito Banchong, prêtre laotien d'une cinquante d'années, ordonné prêtre au milieu des années 70, après des études en Italie, a été arrêté dans la province de Huei Say, province frontalière de la Thaïlande située dans le diocèse de Vientiane. Son arrestation a eu lieu le 24 janvier 1998 à l'aéroport de Huei Say, où il s'apprêtait à prendre l'avion après avoir visité quatorze villages de la province. Son billet d'avion lui a été confisqué et il a été conduit en prison, mais il n'a pas été enchaîné. Le prêtre avait déjà été incarcéré plusieurs années durant, dans les années 1980.

Expulsion de cinq étrangers arrêtés par la police au cours d'une réunion biblique

Laos 16/02/1998

Quatre jours après avoir été arrêtés pour participation à une réunion biblique illégale, cinq étrangers, trois Américains, une Française et un Thaïlandais, ont été libérés et invités à quitter le pays. Selon des sources diplomatiques, les autorités gardent encore en détention 39 Laotiens, qui, le 30 janvier dernier, dans une résidence privée, participaient eux aussi à cette manifestation religieuse d'études bibliques, interrompue par une descente de police.

Le nouveau vicaire apostolique de Savannakhet a été ordonné évêque dans la cathédrale de Thakhek

Laos 01/11/1997

Le 19 octobre dernier, Mgr Jean Sommeng Vorachak a été ordonné évêque dans la cathédrale de Thakhek. Il avait été nommé vicaire apostolique de Savannakhet depuis le mois de mai dernier. A la tête de ce vicariat qui comprend 7 000 fidèles, 6 prêtres, un diacre et quelques religieuses, l'un des quatre vicariats qui forment l'Eglise du Laos, il succède à Mgr Jean Baptiste Outhay Thepmany qui a démissionné de son poste depuis quatre mois pour raison de santé.

Savannakhet : le Vatican a nommé un nouveau Vicaire apostolique

Laos 01/06/1997

Le Pape vient de nommer le Père Jean Sommeng Vorachak, Vicaire apostolique de Savannaketh annonce Romano du 18 mai 1997. Le nouveau prélat succède à Mgr Jean-Baptiste Outhay Thepmany, démissionnaire.

Amnesty International demande la libération de trois prisonniers politiques

Laos 01/01/1997

Le 22 décembre 1996, l'organisation de défense des droits de l'homme, basée à Londres, Amnesty International, a solennellement demandé la libération de trois prisonniers politiques, anciens hauts dignitaires du régime, détenus "dans des conditions dégradantesIl s'agit de deux anciens vice-ministres, Thongsouk Saysangkhi et Latsami Khampoui, ainsi que de Feng Sakchittaphong, haut fonctionnaire du ministère de la Justice jusqu'en 1991. Les trois hommes seraient détenus dans un camp de la province de Huaphan sur la frontière vietnamienne, et confinés au cachot.

LE RETOUR DE LA DIASPORA LAOTIENNE

Laos 01/04/1996

Soumieng Deapjnayanam avait 13 ans en 1975 quand sa famille et elle ont fui le Laos en train d'être occupé par les forces communistes. Ils étaient paysans avant la révolution et le voyage leur a coûté toutes leurs possessions en dehors des vêtements qu'ils portaient sur eux et d'une petite statue de Bouddha. Après avoir passé quelques mois dans un camp de réfugiés de Thaïlande, la famille s'est établie à Sydney en Australie où elle a prospéré dans l'importation de produits d'épicerie destinés aux vagues successives d'émigrants asiatiques qui fuyaient le chaos indochinois de l'après-guerre.