EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Laos Sanamxay : 1 300 familles sans abri suite à l’effondrement d’un barrage

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Laos

Imprimer

Sanamxay : 1 300 familles sans abri suite à l’effondrement d’un barrage

Sanamxay : 1 300 familles sans abri suite à l’effondrement d’un barrage

25/07/2018

Selon KPL (Laos News Agency), l’agence de presse officielle laotienne, l’effondrement d’un barrage hydroélectrique a provoqué, lundi 23 juillet, la mort de plusieurs personnes et l'évacuation de plus de 1 300 familles, soit 6 600 personnes, qui se retrouvent sans abri. Près de cinq milliards de mètres cube d'eau ont été relâchés, et plusieurs centaines de personnes sont toujours portées disparues suite aux inondations. Les autorités locales ont lancé un appel aux dons pour venir en aide aux victimes de la catastrophe.

Les autorités de la province d’Attapeu ont lancé un appel aux dons pour les victimes de l’effondrement du barrage Xepian-Xe Nam Noy, en construction dans le district de Sanamxay, selon KPL (Laos News Agency), l’agence de presse officielle du régime communiste laotien. Le barrage s’est effondré lundi 23 juillet vers 20 heures, relâchant cinq milliards de mètres cubes d’eau (l'équivalent de deux millions de piscines olympiques), inondant plusieurs villages dans le sud du district. Plusieurs morts ont été rapportés, et plusieurs centaines de personnes sont toujours portées disparues. Les autorités de la province, qui ont envoyé des embarcations afin d'aider la population à évacuer la région inondée, ont appelé le Parti, les organisations gouvernementales, les communautés d’affaires, les fonctionnaires, la police et l’armée, ainsi que toute la population, à fournir une aide d’urgence aux victimes de la catastrophe, notamment des habits, des vivres, de l’eau potable, des médicaments, de l’argent et d’autres biens de première nécessité. Le barrage avait été construit par la compagnie d’électricité Xe Pian-Xe (PNPC).
Le projet de barrage hydroélectrique de 410 MW est situé dans le sud-est du Laos, et devait avoir, selon les estimations de power-technology.com, un rendement annuel d’environ 1 860 GWh. La compagnie PNPC est née d’une fusion en mars 2012. Les coûts du projet de barrage sont estimés à 1,02 milliard de dollars. L’étude de faisabilité du projet a été complétée en novembre 2008. La construction du barrage avait démarré en février 2013, et les opérations commerciales devaient débuter courant 2 018. Selon Laos News Agency (KPL), l’effondrement du barrage a provoqué l’inondation de six villages du district de Sanamway, dont les villages de Yai Thae, Hinlad, Mai, Thasengchan, Tha Hin, et Samong.
Les villages de Hinlad et de Mai ont été particulièrement touchés, et plus de 1 300 familles (soit 6 600 personnes) se retrouvent sans abri. Durant des années, rapporte l'Agence Asianews, les groupes de défense des Droits de l’Homme ont fait part de leurs inquiétudes quant aux ambitions hydroélectriques du Laos, y compris à propos de l’impact des barrages sur le fleuve du Mékong, sur sa faune et sa flore, et sur les communautés rurales et les économiques locales qui en dépendent. Pourtant, plusieurs barrages sont en construction ou sont prévus dans le pays, qui exporte la plupart de son énergie hydroélectrique à des pays voisins dont la Thaïlande.

(Avec Laos News Agency et Asianews)