EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Laos L’ordination du nouvel évêque de Savannakhet : un événement pour la petite communauté catholique au Laos

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Laos

Imprimer

L’ordination du nouvel évêque de Savannakhet : un événement pour la petite communauté catholique au Laos [ Bulletin EDA n° 527 ]

L’ordination du nouvel évêque de Savannakhet : un événement pour la petite communauté catholique au Laos

12/04/2010

Plus de 4 000 catholiques se sont pressés dans la paisible ville de Thakhek afin de participer à l’événement, rare au Laos, d’une ordination épiscopale. Le 10 avril 2010, Mgr Jean-Marie Prida Inthirath, 53 ans, a été ordonné et installé dans le vicariat apostolique de Savannakhet lors d’une cérémonie qui s’est tenue à la cathédrale Saint-Louis de Thakhek. Située sur les rives du Mékong, ...

... Thakhek est la capitale de la province de Khammouane et le siège du vicariat de Savannakhet (1). Elle compte environ 800 catholiques, sur une population de plusieurs dizaines de milliers d’habitants.

Assistaient à la cérémonie, outre les autres évêques du Laos, des prélats venus pour l’occasion du Cambodge, de Malaisie, de Thaïlande et de France ainsi que quelque 80 prêtres. Mgr Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun, vicaire apostolique de Paksé et président de la Conférence épiscopale des évêques du Laos et du Cambodge, présidait la célébration, entièrement en langue lao. Il était assisté de Mgr Jean Khamse Vithavong, vicaire apostolique de Ventiane, et de Mgr Salvatore Pennacchio, délégué apostolique au Laos (2). Ce dernier a appelé les prêtres du vicariat de Savannakhet, en tant que « premiers collaborateurs de l’évêque », à maintenir d’étroites relations avec lui. « Les relations entre l’évêque et le clergé doivent être fondées sur la charité avant toute chose, s’ils veulent être efficaces dans leur apostolat », a-t-il dit. S’adressant aux fidèles du vicariat, le délégué papal a déclaré : « Vous portez également la grande responsabilité de partager avec votre pasteur, le tâche de témoigner de l’amour évangélique et du message de rédemption auprès des autres. »

Comme son prédécesseur, Mgr Sommeng Vorachak, le nouveau vicaire apostolique est issu d’une famille nombreuse. Cinquième enfant d’une fratrie de sept, il est né le 19 février 1957 dans un village de la province de Khammouane, sur le territoire du vicariat apostolique de Savannakhet. Il est entré au séminaire en 1975, alors que les communistes venaient de prendre le pouvoir et que commençait une période sombre pour l’Eglise du Laos.

En 1986, alors que ses parents se sont réfugiés en France, le P. Prida Inthirath est ordonné prêtre au Laos et se met au service de communautés et paroisses successives du vicariat de Savannakhet, excepté entre 1993 et 1994 où il part à Toulouse, en France, parfaire sa formation. De retour au Laos, après avoir dirigé la pastorale de plusieurs paroisses du vicariat, il devient en 2004 recteur de l’unique séminaire du pays, celui de Saint-Jean-Marie Vianney à Thakhek, et se voit confier les cures des paroisses de Khôksang et de Keng Kasi.

Le 19 février dernier (date symbolique : il s’agit de l’anniversaire de sa naissance), le pape Benoît XVI le nomme évêque et vicaire apostolique de Savannakhet, après le décès, le 14 juillet 2009, de Mgr Jean Sommeng Vorachak (3).

Le vicariat, qui a été érigé en 1963, se situe dans la partie sud du pays. Il compte environ 12 500 catholiques répartis dans 54 communautés et villages, six prêtres en activité sur place (d’autres étant en formation à l’étranger) et plusieurs dizaines de religieuses (essentiellement les Amantes de la Croix et les Sœurs de la Charité de Besançon), disséminés au sein d’une population très majoritairement bouddhiste (4).

Selon les sources ecclésiastiques locales, les catholiques du Laos représentent moins de 1 % de la population. La pratique chrétienne est toujours considérée, avec des différences selon les régions, avec suspicion par les autorités et les ministres du culte restent sous étroite surveillance (5).
 

Notes
  1. Le Laos compte quatre vicariats apostoliques : Paksé, Vientiane, Luang Prabang et Savannakhet.
  2. Mgr Salvatore Pennacchio est nonce apostolique en Thaïlande (où il réside), au Cambodge et à Singapour, et délégué apostolique à Brunei, au Laos, en Malaisie et en Birmanie.
  3. Mgr Sommeng Vorachak, décédé d’un cancer de la moelle osseuse à l’âge de 76 ans, était à la tête du vicariat de Savannakhet depuis 1997. Né en 1933 près de Thakhek, d’une famille de neuf enfants, il avait suivi ses études au séminaire au Laos et en France, où il fut ordonné prêtre en 1963 avant de rejoindre Rome pour y parachever sa formation. Revenu au Laos en 1965, il exerça son ministère dans la province de Khammouane puis devint recteur du petit séminaire de Thakhek et enfin pro-vicaire de Savannakhet en 1975.
  4. Sources : Ucanews, 12 avril 2010, Fides, 9 janvier 2010, Catholic Hierarchy.
  5. Voir dépêche ci-dessous
     

Légende photo : Mgr Jean-Marie Prida Inthirath, 53 ans, nouvel évêque du vicariat apostolique de Savannakhet. ©Ucanews