EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Laos Des villageois, "catéchumènes au long cours sont considérés par l'Eglise comme membres à part entière de la communauté catholique

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Laos

Imprimer

Des villageois, "catéchumènes au long cours sont considérés par l'Eglise comme membres à part entière de la communauté catholique [ Bulletin EDA n° 401 ]

16/07/2004

De nombreux habitants du village de Ban Tao Than sont considérés comme "membres" de l'Eglise catholique depuis des années bien qu'ils n'ont pas été - encore - baptisés. Avec leurs familles, ils forment un groupe de 320 personnes, suivies par les catéchistes du vicariat apostolique de Vientiane. Du fait d'une interdiction imposée par les autorités aux prêtres du vicariat de se rendre dans ce village, seuls les catéchistes peuvent y aller pour les accompagner dans leur développement religieux (1)

D'après Tuenchai Xayaboun, une jeune catéchiste, les villageois ne sont pas encore prêts pour le baptême parce que, jusqu'à récemment encore, aucun catéchiste ne résidait dans cette région, située à 110 Km au nord de Vientiane. Il y avait quelques catéchistes dans les villages voisins mais, pressés par les nécessités économiques, ils avaient abandonné l'enseignement du catéchisme. Il y a deux mois toutefois, le gouverneur de la province de Vientiane a donné à un catéchiste, Manh, la permission de vivre et travailler à Ban Tao Than et dans les villages voisins, ceux de Ban Huai Dokmai et de Ban Huai Hintit. Dans un rayon de 6 Km autour de ces villages, vivent quelques catholiques baptisés. Manh, âgé de quarante ans, enseignait auparavant à Paxham.

Tuenchai et les autres catéchistes du centre catéchétique de Vientiane parcourent tout le vicariat pour enseigner, organiser la prière et les activités pour les jeunes. Deux par deux, ils font régulièrement la tournée des villages. Une fois par mois, ils rencontrent Mgr John Khamse Vithavong, l'évêque responsable du vicariat, pour lui parler de leur travail. Tuenchai explique encore qu'à Ban Tao Than, le seul baptême avait été celui d'une personne à l'article de la mort qui avait demandé les sacrements. Sinon, les catéchistes ne sont pas pressés de conférer le baptême à des gens qui n'ont pas encore une assez profonde compréhension de la foi catholique.

Pour Mgr Khamse, il n'y a pas d'urgence à chercher à baptiser rapidement les catéchumènes. "Nous ne pouvons pas baptiser n'importe qui. Il faut qu'ils connaissent la signification du baptême et comprennent comment vivre sa foi et développer des rapports filiaux à l'égard de Dieu, notre Père". Il n'y a rien d'anormal à savoir attendre et continuer à approfondir sa foi. Le temps viendra pour une entrée appropriée dans l'Eglise, ajoute-t-il. Néanmoins, rapporte Tuenchai, grâce à l'arrivée de Manh à Ban Tao Than, "nous espérons pouvoir les baptiser et les accueillir dans un ou deux ans". En attendant, ils sont considérés comme "faisant partie" de l'Eglise.

Les villageois de Ban Tao Than, expliquent les catéchistes, cultivent du riz, n'ont pas d'autre travail, survivent en élevant des porcs, des poules, des canards et vont dans la forêt à la recherche de plantes comestibles et de gibier. Il y a cinq ans, quelques catéchistes catholiques ont commencé à visiter le village. Les gens, animistes, avaient entendu parler d'eux. Ils leur ont donc demandé des prières pour se débarrasser des "mauvais esprits Satisfaits des résultats, ils ont souhaité rejoindre l'Eglise. Les catéchistes ont commencé par leur apprendre des prières et des hymnes, leur donner des cours d'instruction religieuse et organiser des activités pour les jeunes.

Notes

(1)Au Laos, toute activité religieuse a pris fin avec l'arrivée au pouvoir des communistes en 1975. Depuis l'introduction, en 1991, d'une nouvelle Constitution et de la liberté religieuse, les églises ont rouvert leurs portes et de nouvelles se construisent. Les restrictions restent cependant nombreuses. Sur les restrictions à la liberté religieuse, voir EDA 304, 312, 359, 364, 389 et 393. D'après les données de l'Eglise catholique pour 2002, le vicariat apostolique de Ventiane compte 11 120 catholiques, trois prêtres et dix-sept paroisses.<br />