EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Laos Les Hmong réfugiés en Thailande sont incités à retourner au Laos

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Laos

Imprimer

Les Hmong réfugiés en Thailande sont incités à retourner au Laos [ Bulletin EDA n° 177 ]

16/05/1994

Les autorités thaïlandaises ont donné beaucoup de publicité au retour au Laos de quatre cents Hmong. La presse des deux pays a fait voir les réfugiés traversant le Mékong sur le nouveau pont de l'amitié Thai-Lao. Les officiels espèrent que les 25 000 réfugiés qui restent vont être encouragés à faire de même. Ruprecht von Arnim, nouveau chef du bureau du Haut-commissariat pour les réfugiés partage leur optimisme : "Nous avons soumis les gens à une procédure de tri, a-t-il dit. Elle a clairement montré que les réfugiés ne se sentent plus menacés (par les autorités du Laos) et souhaitent leur retour".

Selon les chiffres officiels, 8 619 Laotiens ont à ce jour été rapatriés. Parmi les 25 000 réfugiés qui restent, il y a 22 000 Hmong. M. von Arnim comprend qu'ils veuillent l'assurance d'être aidés à leur retour. Mais il sait aussi que le gouvernement Thai désire fermer cette année le principal camp de Na Pho, au nord-est de la province de Nakhon Phanom. Le représentant du Haut-commissariat a averti les réfugiés qu'ils risquent de se trouver bientôt privés de toute aide et dépourvus de toute base légale pour rester en Thailande.

Le président du comité laotien des droits de l'homme, Vang Pobzeb, vient de déclarer à Washington : "Parmi les Hmong revenus de Thailande, entre huit cent et deux mille ont été torturés, emprisonnés, poursuivis et assassinés par le gouvernement communiste Pathet-Lao. Il est faux que les Hmong réfugiés en Thailande veuillent retourner au Laos".