EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Indonésie Tsunami aux Célèbes : l’aide des catholiques et le soutien du pape

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Indonésie

Imprimer

Tsunami aux Célèbes : l’aide des catholiques et le soutien du pape

Tsunami aux Célèbes : l’aide des catholiques et le soutien du pape

06/10/2018

Les catholiques ont apporté leur aide et leurs dons aux victimes du tsunami aux Célèbes. L’Église, avec les volontaires, poursuit ses efforts auprès des secours à Palu et Donggala, dans le Sulawesi central. Le tsunami et les tremblements de terre ont causé 1411 morts, un peu plus d’une centaine de disparus et près de 2500 blessés, dont 799 blessés graves. Près de 65 733 maisons ont été détruites et 61 867 déplacés ont trouvé refuge dans 109 centres d’urgence installés après la catastrophe. Outre l'aide de l’Église locale, le pape François a envoyé une aide personnelle de 100 000 dollars.

Les catholiques des diocèses de Manado, Semarang, Jakarta, Pontianak et Malang s’engagent auprès des victimes des catastrophes naturelles qui frappent les Célèbes en organisant des levées de fonds. L’Église indonésienne, qui est sur le terrain depuis le début des opérations de secours, a lancé un appel à la « compassion et à la solidarité ». Le pape François a lui-même envoyé une aide personnelle pour soutenir les survivants. Dès le 29 septembre, une série de séismes dévastateurs suivis d’un tsunami se sont abattus sur les villes de Palu et de Donggala, dans le Sulawesi central, tuant 1411 personnes. On compte une centaine de disparus et 2500 blessés, dont 799 blessés graves. Près de 65 733 maisons ont été détruites et 61 867 déplacés ont trouvé refuge dans 109 centres d’urgence, installés après la catastrophe. Les autorités indonésiennes n’ont pas encore pu établir un bilan précis du nombre de victimes pour le village de Petobo (dans le district de Siri Biromaru) et pour le district de Balaroa (au sud de palu), où quelque 2400 maisons se sont effondrées ou ont été balayées par les glissements de terrain.

Compassion pour Palu et Donggala

La province du Sulawesi central, l’épicentre de la catastrophe est située sur le territoire du diocèse de Manado (Sulawesi du Nord). L’évêque local, Mgr Benedictus Estephanus Rolly Untu, faisait partie des premiers à diffuser une vidéo afin d’appeler les catholiques à venir en aide aux survivants. « Il faut absolument les aider, mettre en pratique notre esprit de compassion et de solidarité », a demandé l’évêque. Mgr Robertus Rubiyatmoko, archevêque de Semarang (Java central), a souligné que « dans des moments pareils, c’est notre devoir d’apporter notre solidarité auprès de ceux qui sont dans le besoin ». Dans une vidéo titrée « Compassion pour Palu et Donggala », Mgr Rubiyatmoko ajoute qu’il est possible d’envoyer des dons à toutes les institutions de l’archidiocèse. L’argent récolté sera ensuite envoyé à l’antenne Caritas de Semarang (Karina Kas), à qui l’archevêque a confié la récolte et la distribution des aides financières. Dans un communiqué de presse, Mgr Ignatius Suharyo Hardjoatmodjo, archevêque de Jakarta, a lui aussi annoncé une récolte de dons.
L’archevêque de Pontianak (Kalimantan occidental), Mgr Agustinus Agus, a annoncé que les quêtes du dimanche seront envoyées au Sulawesi central. Il a ajouté que son diocèse proposera son aide financière pour les victimes. Mgr Henricus Pidyarto Gunawan, évêque de Malang (Java oriental), confie que des volontaires sont partis pour le diocèse de Palu afin de participer aux secours, dont l’équipe de Caritas Indonesie (Karina Kwi). Le père Banu Kurnianto, directeur de Caritas Indonesie, explique qu’il s’apprête à se rendre sur place : « Notre équipe de Makassar, dans le Sulawesi du Sud, est déjà là-bas afin d’évaluer la situation et déterminer les mesures d’urgence nécessaires. » De nombreuses organisations caritatives et conférences épiscopales autour du monde ont envoyé leur aide. Le Dicastère pour le service du développement humain intégral a également annoncé, le 4 octobre, que le pape François avait envoyé une aide personnelle de 100 000 dollars. « Cette aide est destinée à représenter l’expression immédiate du sentiment de proximité spirituelle et de l’encouragement paternel du Saint-Père envers la population et les territoires affectés », a déclaré le dicastère dans un communiqué de presse.

(Asianews, Jakarta)

Copyright

Photo Presidential Staff of Indonesia