EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Indonésie Le diocèse de Jakarta met à l’honneur les athlètes catholiques

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Indonésie

Imprimer

Le diocèse de Jakarta met à l’honneur les athlètes catholiques

Le diocèse de Jakarta met à l’honneur les athlètes catholiques

13/09/2018

Pour l’archevêque de Jakarta, Mgr Ignatius Suharyo, les athlètes catholiques comme Adlila Sutijiadi et Christopher Benjamin Rungkat, qui ont remporté la médaille d’or aux épreuves mixtes en double lors des Asian Games 2018, sont une source d’inspiration pour toute la jeunesse. Sur les 900 athlètes qui ont représenté l’Indonésie durant les Jeux asiatiques, qui ont eu lieu du 18 août au 2 septembre à Jakarta et Palembang, 30 sont catholiques dont 5 ont gagné une médaille d’or.

Mgr Ignatius Suharyo, archevêque de Jakarta, a mis à l’honneur les athlètes catholiques qui ont remporté des médailles lors des Jeux asiatiques (Asian Games) 2018 en Indonésie, en les désignant comme des ambassadeurs de l’Église et une source d’inspiration pour les jeunes. On compte 30 catholiques sur les 900 athlètes qui ont représenté l’Indonésie aux jeux, qui ont eu lieu à Jakarta et Palembang (Sud Sumatra) du 18 août au 2 septembre. Parmi les athlètes catholiques, cinq d’entre eux ont remporté une médaille d’or pour l’Indonésie, qui a gagné 31 médailles d’or en tout.
Le 7 septembre, Mgr Suharyo, qui préside la conférence épiscopale indonésienne, a célébré une messe dans la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Jakarta, à l’intention des athlètes. Il a ensuite assuré que les catholiques indonésiens étaient fiers des athlètes et de leurs performances, estimant qu’ils sont une source d’inspiration pour la jeunesse catholique. « À notre tour, nous voulons les soutenir moralement et spirituellement, et nous espérons qu’ils pourront contribuer à d’autres compétitions », a ajouté l’archevêque. « La persévérance dont les athlètes font preuve montre que le travail, la discipline et l’unité sont des clés vers la réussite. »

Prière et persévérance

Kevin Sanjava Sukamulja, 23 ans, qui a remporté une médaille d’or aux épreuves doubles masculines de badminton, confie qu’il considère sa victoire comme une bénédiction et qu’il a rendu grâce à Dieu pour cela. « Notre réussite, nous l’avons obtenue en travaillant dur, par la persévérance et la prière », ajoute Kevin, qui fait de la compétition à l’international depuis 2014. Aldila Sutjiadi, 23 ans, a gagné une médaille d’or aux épreuves doubles mixtes de tennis. Elle confie rendre grâce à Dieu pour les longues heures d’entraînement qui ont fini par payer. « Il ne faut jamais perdre espoir », lance-t-elle.
Susi Susanti, entraîneur de badminton et ancien champion du monde, remercie l’Église pour son soutien. « Nous encourageons les jeunes catholiques à se lancer dans le sport, cela peut être un moyen d'apporter leur contribution au pays », assure Susi, qui a emporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992. Tono Suratman, président du Comité national des sports indonésien, a remercié l’archidiocèse de Jakarta pour avoir organisé cette messe spéciale. « J’espère que cela incitera les jeunes catholiques à suivre l’exemple de ces athlètes », se réjouit-il. Pour marquer l’évènement, l’archidiocèse a également donné à chacun des athlètes un chapelet rouge et blanc, aux couleurs du drapeau indonésien.

(Avec Ucanews, Jakarta)

Copyright