EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Indonésie Mouvement de conversion aux Moluques

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Indonésie

Imprimer

Mouvement de conversion aux Moluques [ Bulletin EDA n° 107 ]

16/03/1991

400 aborigènes de l'île de Buru, l'une des îles Moluques, ont décidé d'abandonner leurs rites et croyances animistes pour entrer dans l'Eglise catholique. Sans doute sont-ils pressés par l'administration de rejoindre une des cinq religions officiellement reconnues par l'Etat. Leur choix du catholicisme s'expliquerait par le fait que, les programmes de développement du gouvernement n'atteignant que fort peu ces parages ou n'y rencontrant guère de succès (4), les petites initiatives catholiques de développement impressionnent les autochtones.

Buru a cette particularité d'abriter un certain nombre d'établissements pénitentiaires: 13 000 bagnards - pour la plupart rescapés de la purge anticommuniste de 1965 - y sont répartis en une vingtaine de centres dans lesquels la sécurité est précaire, même si leurs pensionnaires reçoivent un endoctrinement inspiré par le "Pancasila" et si, obligés de croire en Dieu, ils fréquentent benoîtement l'église ou la mosquée. On n'a pas oublié, chez les catholiques, l'assassinat - qui remonte à une dizaine d'années - d'un assistant social employé par l'Eglise (5).

De plus, le manque de prêtres dans toute la province fait problème: Buru n'en a qu'un seul, qui habite au nord de l'île, tandis que les communautés du sud sont délaissées depuis plusieurs années. Mais un prêtre d'origine moluquaise, le P. Aloysius Juwanawiharja, s.j., ancien missionnaire aux Fidjis, va s'occuper particulièrement des aborigènes de l'endroit: il est indispensable, dit-il, pour témoigner au milieu d'eux, de connaître leur culture et leurs coutumes.

Notes

(4) EDA 98  (5) EDA 84<br />