EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Cambodge

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Cambodge

Directives concernant la création d'associations à caractère religieux et d'organisations

Cambodge 16/12/1994

Ministère des Cultes et des Religions Royaume du Cambodge

Après les incidents du 25 novembre, la presse khmère critique violemment Mike Evans

Cambodge 16/12/1994

Comme on pouvait s'y attendre, la presse de Phnom Penh en langue khmère s'est montrée très critique à l'égard de l'évangéliste Mike Evans et des organisateurs du rassemblement de masse manqué du 25 novembre 1994. Elle n'a fait aucune différence entre les Eglises chrétiennes, et le christianisme dans son ensemble pourrait souffrir de l'image déplorable donnée par quelques-uns.

Un évangéliste américain suscite la colère populaire et doit quitter précipitamment le pays

Cambodge 16/12/1994

L'évangéliste américain Mike Evans a été obligé de se cacher avant de quitter précipitamment la capitale cambodgienne : l'hôtel Cambodiana où il logeait était menacé par une foule de jeunes manifestants qui lui reprochaient ses accusations agressives contre le bouddhisme et surtout l'échec des guérisons qu'il avait promises. Tout avait pourtant bien commencé. Deux organisations évangélistes "Global Network"...  

La multiplication des groupes chrétiens amène le gouvernement à réglementer leurs activités

Cambodge 16/12/1994

Le 10 octobre 1994, le ministère des cultes et des religions a publié un texte réglementant les activités des Eglises chrétiennes au Cambodge, qui fait suite à la circulaire du 4 novembre 1993 régissant la création d'associations chrétiennes (1). Ces documents, tout en affirmant que le bouddhisme est la religion du royaume, reconnaissent l'existence de diverses croyances religieuses au sein du peuple khmer et leur droit à s'exprimer.

LE POINT SUR LA SITUATION POLITIQUE ET SOCIALE

Cambodge 16/11/1994

Le 2 juillet 1994, une tentative de "coup d'Etat" était maîtrisée sans résistance. Quelques jours auparavant, le 26 juin, une loi votée par le parlement, déclarait les Khmers rouges "hors-la-loiCertains observateurs ont lié les deux événements. Ce seront en tous cas ces deux faits et leurs conséquences qui serviront de lignes conductrices de ce dossier. En dépit de la crise politique et militaire, deux lois importantes ont été votées: l'une concerne les investissements étrangers, l'autre, l'immigration.

L'EGLISE A L'AUBE DE LA RESURRECTION Une interview du P. Emile Destombes mep

Cambodge 16/11/1994

Vous avez retrouvé le Cambodge et son Eglise après de nombreuses années. Quelle est la première impression que vous aimeriez partager avec nous ?

L'aide des organisations non gouvernementales catholiques revêt diverses formes

Cambodge 01/09/1994

En 1993, quinze organisations catholiques subventionnaient des programmes d'aide réalisés sur place par 405 personnes : des laïcs en majorité (369 pour 20 religieuses, 2 religieux et 14 prêtres) et pour les deux tiers des Khmers (les autres venant de seize pays). Le personnel khmer de ces organisations privées reçoit un salaire. Les agents étrangers sont logés et nourris et reçoivent une allocation. Les programmes pour lesquels ces organisations catholiques se dévouent sont divers :

Les comités d'entraide des paroisses cherchent à amener davantage d'enfants à l'école

Cambodge 01/09/1994

Les 18 et 19 juillet 1994 une trentaine de délégués des "comités d'entraide" de dix-sept paroisses se sont penchés sur le problème de la scolarisation des enfants.

LA GUERRE OU LA PAIX ? L'HEURE DU CHOIX

Cambodge 16/07/1994

Contre toute attente, les élections de mai 1993 ont été un succès. 120 députés ont été élus, puis ont rédigé et adopté une constitution. Un gouvernement a été formé, la monarchie rétablie. Un an après, où en est le Cambodge ?

Des responsables de l'Eglise s'inquiètent de l'évolution politique du pays

Cambodge 16/07/1994

"On peut craindre la mise en place d'un appareil policier semblable à celui des années 1988-1990", dit le P. François Ponchaud, prêtre des Missions étrangères de Paris en poste à Phnom Penh (1), interrogé par Eglises d'Asie le 10 juillet 1994, après la tentative avortée de coup d'Etat du 1er juillet et la décision du parlement, quelques jours plus tard, de mettre les Khmers rouges "hors-la-loi".