EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Cambodge

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Cambodge

Caritas-Cambodge vient d'ouvrir un centre de soins flottant à Siem Reap

Cambodge 16/04/1996

Le 7 mars 1996, a eu lieu l'inauguration du centre de santé de Chong Khneas sur le lac Tonlé Sap à Siem Reap. La préparation a été longue et fastidieuse parce que tout le matériel devait être transporté par bateau jusqu'à la clinique. La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence du vice-ministre de la Santé et du P. Emile Destombes, des Missions étrangères de Paris, responsable de Caritas au Cambodge.

LE POINT SUR LA SITUATION POLITIQUE ET SOCIALE(du 1er janvier au 1er mars 1996)

Cambodge 16/03/1996

La dernière livraison d'Asie (EDA 213) faisait état de la marche victorieuse du Parti du Peuple (Prachéachon, ex-parti communiste pro-vietnamien), évinçant toute tentative d'opposition, ou de mise en place de partis d'opposition en vue des prochaines élections cantonales de 1997, et législatives de 1998. La détermination politique du Prachéachon s'est encore renforcée durant les deux derniers mois. Plusieurs faits peuvent être reliés à cette évolution politique interne:

Le synode des catholiques cambodgiens se penche sur les changements de société

Cambodge 16/03/1996

Comme chaque année, les responsables laïcs des diverses communautés catholiques du pays se sont réunis pour quatre jours de réflexion, du 12 au 14 février 1996. Après avoir étudié le passage d'évangile des disciples d'Emmaüs et l'éclairage qu'il apporte à leur vie, les délégués des communautés ont examiné les changements survenus dans la société cambodgienne depuis trente ans, pour tenter d'y adapter leur présence et leur action.

Vers un engagement plus concret de l'Eglise dans la lutte contre les maux sociaux

Cambodge 16/03/1996

Sur la suggestion de M. Ranariddh, premier-premier ministre, Mgr Yves Ramousse, évêque de Phnom Penh, a invité les religieuses du Bon Pasteur, à venir étudier les problèmes posés par la prostitution dans la capitale cambodgienne. Elles proposeront ensuite des modalités d'action pour lutter contre ce fléau.

LE POINT SUR LA SITUATION SOCIALE ET POLITIQUEDu 1er novembre au 31 décembre 1995

Cambodge 16/01/1996

La dérive vers un système autoritaire de gouvernement, signalée plusieurs fois dans les précédentes livraisons, s'est accélérée durant les deux derniers mois: déclaration d'illégalité du Parti de la Nation khmère de Sam Raingsy, affaire Sirivuddh, attaques en règle contre la presse en langue khmère et étrangère, menaces contre les Occidentaux en constituent les principaux faits saillants.

LE COMBAT CONTRE LE SIDA EST RENDU DIFFICILE par l'absence d'équipement

Cambodge 16/12/1995

Ol Ny, conseillère de santé pour le sida, se souvient très bien de son premier client. Il s'était assis sur la couche de son petit bureau, tremblant de peur : "Il disait 'je veux mourir, je veux me planter au milieu de la rue'".

LE POINT SUR LA SITUATION DU PAYS

Cambodge 16/11/1995

(en septembre-octobre 1995)

Mgr Yves Ramousse a été élu président de la conférence épiscopale Cambodge-Laos

Cambodge 01/11/1995

Après vingt années durant lesquelles elle n'avait pu fonctionner normalement à cause des événements qui ont gravement affecté les Eglises des deux pays, la conférence épiscopale des évêques du Laos et du Cambodge (CELAC) s'est réunie pour la première fois, le 20 octobre 1995, à Bangkok, en Thaïlande. C'est Mgr Jean-Baptiste Outhay Thepmany, vicaire apostolique de Savannakhet (Laos) et président sortant, qui a convoqué et présidé cette première réunion. La fatigue et la maladie l'ont obligé à laisser ses responsabilités à un autre.

LE POINT SUR LA SITUATION SOCIALE ET POLITIQUE

Cambodge 01/10/1995

Droits de l'homme et politique

Les bouddhistes créent un "centre d'entraide" pour participer au développement du pays et à la diffusion de leur religion

Cambodge 16/09/1995

Les dignitaires bouddhistes du Cambodge, réunis sous la présidence du vénérable Samdech Preah Sangkreach Tep Vong à la pagode Ounalom de Phnom Penh, ont créé, le 25 juillet 1995, un "Centre d'entraide bouddhique" destiné à coordonner les activités sociales des pagodes aussi bien que la diffusion de l'enseignement bouddhique dans le pays.