EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Cambodge

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Cambodge

Un jeune religieux jésuite est tué en essayant d'empêcher l'explosion d'une grenade

Cambodge 01/11/1996

Un scolastique jésuite de 26 ans, originaire des Philippines, Richard Michael Fernando, a trouvé la mort, le 17 octobre 1996, à Banteay Prieb, à la suite de l'explosion d'une grenade, alors qu'il tentait de ramener à la raison un pensionnaire du centre où le jeune religieux était en stage. Deux pensionnaires du centre ont été blessés lors de cet incident.

LE POINT SUR LA SITUATION SOCIALE ET POLITIQUE (Du 1er mai au 1er juillet 1996)

Cambodge 16/07/1996

La réunion du "Groupe consultatif" de Tokyo

Les conditions sociales des travailleurs restent très précaires

Cambodge 16/07/1996

Selon le rapport d'une organisation non gouvernementale, issu d'une enquête menée dans treize entreprises de textile durant deux mois, les conditions de travail dans ces entreprises sont médiocres, les ouvriers, exploités et les salaires misérables. Certains ouvriers gagnent 10 dollars (50 FF) par mois. Il n'y a pas de salaire minimum garanti, ni de syndicat, ni de législation du travail. Les inspecteurs du travail se voient souvent refuser l'autorisation de pénétrer dans ces entreprises.

Une secte d'origine chrétienne, Ching Hai, semble prospèrer dans le pays

Cambodge 16/07/1996

Au mois de mai 1996, dans la province de Kompong Speu, s'est tenu dans le plus grand secret un rassemblement d'environ 1 200 fidèles d'une secte d'origine chrétienne, venus de nombreux pays pour une semaine de prière, dans la province de Kompong Speu. Les autorités provinciales n'avaient pas été mises au courant. Les participants sont restés entre eux, protégés par des gardes armés, avec ordre de ne laisser entrer personne.

Une émigration clandestine vers la Thaïlande commence à frapper le nord-ouest du pays

Cambodge 16/07/1996

Dans les provinces du nord-ouest du Cambodge s'amplifie un mouvement d'exode clandestin de travailleurs vers la Thaïlande. Selon les autorités thaïlandaises, environ 100 000 Cambodgiens travailleraient clandestinement en Thaïlande. 1 000 par mois franchiraient la frontière, par groupes de 20, 30 et plus, avec l'aide de passeurs. Les points de passage illégaux sont les mêmes que ceux des réfugiés de 1975 à 1985. Ce sont aussi les mêmes passeurs. Les candidats au départ vendent tout ce qu'ils ont et empruntent pour payer le passeur (environ 160 dollars américains).

Des conditions de vie misérables font prospérer la prostitution et aucune amélioration ne semble en vue à moyen terme

Cambodge 16/07/1996

Les conditions de vie d'une majorité de Cambodgiens restent misérables en particulier dans les campagnes, et l'on ne voit pas à moyen terme comment la situation pourrait s'améliorer à moins de changement radical. Eglises d'Asie a recueilli les deux témoignages suivants.

LE POINT SUR LA SITUATION POLITIQUE ET SOCIALE du 1er mars au 1er mai 1996

Cambodge 16/05/1996

En lisant les pages d'Asie, le lecteur aura peut-être l'impression que tout va mal au Cambodge. Il est vrai que la situation politique interne reste tendue : la lutte pour le contrôle exclusif du pouvoir y est de plus en plus vive. Ce pouvoir est devenu symbole du partage de butin et agit de plus en plus sur un mode mafieux. Les richesses nationales sont de plus en plus aliénées aux capitaux étrangers, surtout asiatiques. Avec l'afflux de ces capitaux et de l'aide internationale, la corruption devient de plus en plus criante et généralisée. L'écart entre riches et pauvres se creuse chaque jour davantage.

LA RENAISSANCE D'UNE EGLISE BILAN D'UNE PASTORALE

Cambodge 16/05/1996

I- Promouvoir l'Eglise locale

Un moine bouddhiste mène 500 personnes dans une marche pour la paix

Cambodge 16/05/1996

Le 10 mai 1996, le moine bouddhiste le plus vénéré du pays, Maha Gosananda, a entamé à travers les rues de Phnom Penh une marche pour la paix de trois semaines qui amènera cinq cents personnes à travers tout le pays. Il s'agit de mettre un terme à la guerre civile qui déchire le pays depuis plusieurs décennies.