EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Cambodge Revue de presse du 1er au 30 avril 2017

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Cambodge

Imprimer

Revue de presse du 1er au 30 avril 2017

Revue de presse du 1er au 30 avril 2017

09/05/2017

Politique extérieure : * Après avoir annulé plusieurs exercices conjoints, le Cambodge vient de notifier à l’ambassade américaine sa décision de suspendre de manière indéfinie la mission de l’une des unités de l’US Navy spécialisée dans la construction à but humanitaire (Cambodia Daily du 04.04.2017).

* Une vingtaine de soldats laotiens ont empêché la construction d’un poste de contrôle en bois dans une partie du territoire entre le Laos et le Cambodge où la frontière n’est pas encore établie. Les deux pays s’étaient mis d’accord pour ne rien construire dans cette zone avant la tenue d’un comité de frontière conjoint devant démarquer les limites de leurs territoires respectifs (CD du 04.04.2017).

* Vingt-trois démineurs cambodgiens et douze chiens détecteurs de mines ont été recrutés par Israël pour la première fois pour une période de quatre mois. Les autorités ont affirmé que le manque créé par l’absence de cette petite fraction sur une organisation d’environ 200 démineurs et plus de 70 chiens n’affectera pas la capacité des opérations domestiques (CD du 04.04.2017).

* Les journalistes et officiels affiliés au ministère de l’Information vont recevoir une formation technique en Chine. Pékin fournira les fonds et la technologie pour ce programme d’échange, dans la continuité de son récent rôle du plus grand donateur du Cambodge. Les journalistes et officiels chinois visiteront aussi leurs homologues (CD du 11.04.2017).

* Le Premier ministre Hun Sen a déclaré le 10 avril dernier avoir exhorté le président philippin Rodrigo Duterte à investir de façon plus signifiante dans le secteur du riz cambodgien. Il est aussi conscient du besoin de réduire les coûts de production et de trouver de nouveaux marchés d’exportation (CD du 11.04.2017).

Politique intérieure

Suite aux tensions provoquées par le changement des statuts du PNSC (Parti National du Salut du Cambodge), le ministère de l’Intérieur a déclaré que le problème serait résolu lorsque le nouveau règlement interne et la liste de la nouvelle direction lui seront parvenus (CD du 04.04.2017). Dans une décision datée du 5 avril, le ministère de l’Intérieur a reconnu Kem Sokha comme président du parti mais pas les trois vice-présidents. Le PNSC a décidé de tenir un congrès le 25 avril afin d’amender à nouveau son règlement interne concernant l’élection des vice-présidents, ce qui sera la troisième manœuvre pour contenter le ministère de l’Intérieur. L’article 47 sera modifié et spécifiera que s’il n’y a pas de vice-président, le comité d’organisation devra choisir un nouveau vice-président à la majorité absolue plus une voix. Le vice-président assistera le président jusqu’à la fin de son mandat. Le comité désignera ensuite les trois vice-présidents déjà élus, Pol Ham, Mu Sochua et Eng Chhay Eang (CD du 18.04.2017). Au début du mois, le PNSC a abandonné son slogan jugé insultant par le PPC (Parti de Peuple Cambodgien) : « Remplacez les chefs de commune qui servent le parti par des chefs de commune qui servent la population ! » (CD du 19.04.2017).

Futures élections municipales et législatives

Le Comité pour des élections libres et justes au Cambodge a publié le 11 avril son rapport concernant la liste des votants. L’audit conclut à une nette amélioration par rapport à la qualité des informations de la liste de 2016. 98 % des noms sélectionnés au hasard dans la liste et contrôlés se sont avérés légitimes, contre 81 % seulement pour la liste précédente. La nouvelle procédure d’enregistrement qui est passée du papier au digital et qui est effectuée par des membres du Comité des élections nationales et non plus par les officiers de police communaux a largement contribué à cette amélioration (CD du 12.04.2017).

Le Comité des élections nationales a déclaré que les douze partis briguant les sièges lors des élections communales du 4 juin 2017 auront chacun un droit de parole de 7 minutes et 30 secondes par jour sur les radios et chaines de télévision publiques à compter du 20 mai, lors du début officiel de la campagne. Ils ont aussi décidé que les propriétaires de stations de radios et de télévisions ne seront pas autorisés à vendre des spots publicitaires exclusifs à aucun parti (CD du 19.04.2017). Kem Sokha, le président du PNSC, a déclaré hier que son parti n’a que des intentions pacifiques, contrairement au discours répétitif du PPC qui se targue d’avoir ramené la paix au Cambodge et qui prévient que l’élection du parti de l’opposition ne pourrait apporter que guerre et chaos (CD du 26.04.2017).

Le 26 avril, le Conseils des ministres a présenté une vidéo afin de démontrer que si le PNSC était élu lors des prochaines élections, la situation du Cambodge deviendrait similaire à celle de la Syrie. Le film de 18 minutes montre la population heureuse de Syrie qui sombre dans le chaos suite à la révolution des couleurs puis bascule sur des images du regroupement de l’opposition dans le Parc de la Liberté, de la protestation des ouvriers du secteur du textile dans la rue Veng Sreng et des affrontements entre les forces de sécurité et les supporters de l’opposition en 2013. Le parti prétend que la diffusion de cette vidéo est un message du service public (CD du 27.04.2017).

Kem Sokha, président du PNSC, se rendra aux Etats-Unis à la fin du mois d’avril pour une durée de deux semaines afin the rencontrer des personnes clés de l’Administration Trump, de collecter des fonds et d’attirer l’attention des cambodgiens vivant aux Etats-Unis (CD du 27.04.2017).

Incident à Poipet

L’agent d’immigration de Poipet, Chean Pisith, qui s’était ridiculisé en feignant de s’évanouir devant la voiture de Mang Puthy en décembre dernier a été démis de ses fonctions suite à une altercation avec un collègue. Il a fui son lieu de travail dimanche 9 avril après avoir tiré dans l’épaule de Sem Makara en raison d’une querelle opposant deux autres officiers. Il se serait réfugié à l’étranger (CD du 11.04.2017).

Divers

* Une nouvelle loi sur la propriété agricole prévoirait une amende et des poursuites judiciaires pour tous les propriétaires de plus de cinq hectares qui n’exploiteraient pas leur terre durant cinq ans. Le ministère de l’Agriculture entend ainsi lutter contre la spéculation et améliorer le rendement des cultures. Cependant, cette loi serait assez vague et permettrait au ministère de réorienter la destination des terres ou d’en réclamer la propriété (CD du 04.04.2017).

* Le ministère des Affaires étrangères a fait paraitre une déclaration inhabituellement longue (onze pages) le 11 avril afin de défendre les récentes actions du gouvernement. Il accuse les diplomates étrangers et les journalistes de comploter ensemble afin de déstabiliser le pays en déformant délibérément la vérité (CD du 12.04.2017).

Economie

* Le Cambodge a accepté d’aider Hongkong à faire face à la demande de travailleurs domestiques en hausse constante en signant un accord le 24 avril autorisant un programme pilote. Le Cambodge pourrait ainsi envoyer à Hongkong mille employées domestiques d’ici la fin de l’année (CD du 25.04.2017). Cet accord est préoccupant car la barrière de la langue et le peu de protection accordé à ces femmes les place dans une situation à haut risque de violence domestique (CD du 26.04.2017).

*Le 24 avril, le Premier ministre Hun Sen a assisté à l’inauguration du pont reliant la route nationale 21 dans la province de Kandal à la province An Giang au Vietnam clamant que ce projet renforcerait le commerce et la coopération entre les deux pays (CD du 25.04.2017).

* Hun Sen et son homologue vietnamien, Nguyên Xuan Phuc, ont signé le 25 avril une série d’accords de coopération dans plusieurs domaines. Le plus signifiant concerne la construction de la voie rapide reliant Phnom Penh à Hô Chi Minh-Ville. Ce projet a fait l’objet de plusieurs discussions mais c’est la première fois qu’un accord est officiellement signé. Le coût de cette route est estimé à deux milliards de dollars qui pourraient être emprunté à l’agence de coopération internationale japonaise. Le Premier ministre vietnamien a aussi proposé trois millions de dollars pour la construction d’un nouveau centre de désintoxication à Sihanoukville. Une entente a également été trouvée dans le domaine de la pêche mais très peu de détails ont été communiqués à ce sujet. Il a également été décidé de l’aide à la construction d’un nouveau boulevard à Phnom Penh et d’un marché dans la province de Tbong Khmum (CD du 26.04.2017).

Société

Droits de l’homme

* Le 19 avril, Huot Khim Vuthy, un journaliste de Radio Free Asia, s’est joint à une délégation du PNSC qui rendait visite aux activistes et à l’ancien membre du parti emprisonnés. Khim Vuthy dit ne pas avoir renseigné le champ « occupation » sur le formulaire à signer lors des visites et le gouvernement l’accuse d’avoir faussement indiqué être un assistant de l’opposition. Le porte-parole du ministère de la Justice, Chin Malin, a interdit le PNSC de toutes visites à l’avenir afin de maintenir l’ordre public (CD du 25.04.2017).

* Le 27 avril, un juge devrait prononcer la prolongation de la détention provisoire des cinq membres de l’Association pour le développement et les droits de l’homme au Cambodge (Adhoc) de six mois supplémentaires. Officiellement, cette prolongation serait nécessaire pour poursuivre les investigations même si au cours des six derniers mois, réclamés pour la même raison, seul quelques témoins ont été interrogés. Les cinq détenus n’ont toujours pas eu le droit à un procès et cela fait un an qu’ils sont détenus sans raison valable. Ce cas est emblématique de l’injustice notoire rendue par les cours cambodgiennes, surtout en ce qui concerne le droit à une détention provisoire d’une durée raisonnable et le droit à un procès (CD du 27.04.2017).

Déforestation

* Le dimanche 2 avril, les autorités de la province Tbong Khmum ont saisi deux camions remplis de bois s’apprêtant à passer la frontière vietnamienne en dépit de l’interdiction en vigueur. Le cabinet d’avocats Ang et Associés a présenté le permis de transport le lendemain soutenant que les chauffeurs devaient livrer le bois un peu plus à l’Est du pays et non hors des frontières. Prum Vuthy, commandant de la police militaire de la province, a déclaré que cette situation était improbable car les deux camions étaient garés à quelques mètres de la frontière vietnamienne sur une route ne menant nulle part ailleurs qu’au Vietnam. Le cabinet a également proposé au journal The Cambodia Daily de retirer son article du site web contre de l’argent (CD du 04.04.207). Les autorités douanières ont remis les deux camions en circulation juste avant les vacances du Nouvel An khmer sans donner aucune explication. Il est fort probable qu’un pot-de-vin ait été versé (CD du 19.04.2017).

* Les autorités de la province de Kratie ont saisie presque 50 mètres cube de bois de luxe coupés illégalement dans une plantation de caoutchouc mais ignorent le nom de la plantation et l’identité du propriétaire. Ils ont également saisie une moto, un téléphone portable et une tablette qui devraient les aider dans leurs investigations (CD du 11.04.2017). Les autorités ont identifié le propriétaire de la plantation, une société vietnamienne, mais sont convaincues que la société n’est pas coupable et que ce sont des personnes extérieures qui ont emmené le bois sur les lieux. Les plantations de caoutchouc à travers tout le pays sont souvent mêlées au trafic de bois mais les autorités les disculpent systématiquement (CD du 12.04.2017).

Expropriation

* Le 24 avril, des représentants du ministère de la Gestion des Terres ont rencontré un consortium d’ONG pour discuter des onze cas d’expropriations les plus importants du pays bien que ce genre de problème soit généralement traité par les autorités provinciales. En raison de contrainte de temps, seuls neuf cas ont été discutés. Les ONG souhaitent rendre cette rencontre trimestrielle (CD du 25.04.2017).

GPA (Gestation pour autrui)

* Les parents étrangers de bébés nés d’une mère porteuse au Cambodge peuvent à présent faire une demande pour sortir leur enfant du pays suite à l’annonce du gouvernement du 18 avril. Une directive du Conseil des ministres signée le 28 mars détaille les différentes étapes à suivre. Dans le cas où la mère est une Cambodgienne mariée, le mari est considéré comme étant le père, le père biologique devra donc saisir la cour et prouver sa paternité avec un test ADN. Si la mère n’est pas mariée, le père devra saisir la cour pour obtenir le droit de garde. Les contrats de GPA ne peuvent pas être utilisés car ils sont maintenant illégaux. Cette autorisation de départ ne sera valide que 9 mois et 10 jours à compter de la signature et concerne les bébés en gestation et ceux déjà nés. La procédure pour présenter sa demande n’a pas encore été communiquée mais devrait être détaillée prochainement (CD du 19.04.2017). Beaucoup de mères porteuses passent la frontière avec l’enfant et reviennent sans lui, afin de remettre les bébés aux familles sans autorisation. Les autorités ont communiqué leurs préoccupations à ce sujet (CD du 25.04.2017).

Violence

* Un binational américano-khmer, Tan Saravuth, a été arrêté le 8 avril pour abus sexuel sur onze enfants de la province de Takéo. Il avait déjà été condamné au Etats-Unis pour abus sexuel sur mineur. De retour au Cambodge en 1997 et vivant dans la province de Takéo depuis 2002, Tan Saravuth aurait abusé de onze enfants âgés entre 10 et 15 ans (CD du 11.04.2017). Le Cambodge, connu pour être une destination du tourisme sexuel, essaie de bannir les pédophiles étrangers de son territoire mais, face à l’absence de communication des autres pays quant aux déplacements de ces délinquants, il est impossible d’agir (CD du 19.04.2017).

* Une agence de sécurité de Phnom Penh qui a déjà fait parler d’elle récemment, lors du décès d’une prostituée retrouvée noyée dans la rivière du Tonle Sap alors qu’elle essayait d’échapper aux gardes qui la poursuivaient, est à nouveau sous les feux des projecteurs. Cette fois, une prostituée les accuse de coups et blessures. Ye Sam Oun a déclaré avoir été frappée au visage et par derrière par plusieurs membres de l’agence de sécurité alors qu’ils chassaient les prostituées du Wat Phnom. Le chef des agents du district rejette cette accusation et prétend qu’il s’agit de diffamation (CD du 12.04.2017).

* Evrard-Nicolas Sarot, un prêtre hollandais de 53 ans de l’Eglise des Vieux Catholiques, est accusé d’avoir payé au moins dix-neuf enfants, tous âgés de moins de 15 ans, pour qu’ils posent nu sur des photographies. Il est également possible que Evrard-Nicolas Sarot ait fait des victimes aux Philippines.

Sport

* Après avoir remporté la médaille d’or au championnat mondial de pétanque en Belgique le 16 avril, Ouk Sreymom a été accueillie triomphalement à l’aéroport de Phnom Penh et escortée au Stade Olympique pour une cérémonie couronnant son succès. Le Cambodge a aussi remporté une médaille d’argent en double mixte avec Nhem Bora et Khim Sreang Sora qui se sont inclinés face à la Turquie. La pétanque est l’un des rares sports dans lequel le Cambodge brille au niveau mondial (CD du 19.04.2047).

Divers

* Les festivités du Nouvel An cambodgien se sont tenues pour la première fois en Corée du Sud le 16 avril. Environ 60 000 Cambodgiens vivent en Corée du Sud. La célébration a été organisée par l’ambassade du Cambodge, le ministère du Travail et la communauté cambodgienne vivant en Corée du Sud et financée par des fonds privés provenant des deux pays et l’aide du gouvernement cambodgien (CD du 18.04.2017).

* L’actrice cambodgienne, Denny Kwan, âgée de 24 ans, s’est vue interdite de tournage pour une période d’un an par le ministère de la Culture et des Beaux Arts, pour avoir violé le code de conduite de l’éthique et de la vertu nationale en s’habillant trop sexy (CD du 27.04.2017).

(eda/ra)

Copyright

Légende photo : La déforestation dans la région de Mondolkiri en 2010.
(Krystel Maurice)