EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Cambodge Mgr Olivier Schmitthaeusler, nouvel évêque coadjuteur du vicariat apostolique de Phnom Penh, appelle l'Eglise du Cambodge à être « une Eglise servante »

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Cambodge

Imprimer

Mgr Olivier Schmitthaeusler, nouvel évêque coadjuteur du vicariat apostolique de Phnom Penh, appelle l'Eglise du Cambodge à être « une Eglise servante » [ Bulletin EDA n° 521 ]

Mgr Olivier Schmitthaeusler, nouvel évêque coadjuteur du vicariat apostolique de Phnom Penh, appelle l'Eglise du Cambodge à être « une Eglise servante »

16/01/2010

Le 24 décembre dernier, le Saint-Siège a annoncé la nomination par le pape du P. Olivier Schmitthaeusler comme vicaire apostolique coadjuteur du vicariat apostolique de Phnom Penh. Agé de 39 ans, le P. Schmitthaeusler, qui était vicaire général du diocèse depuis 2007, est membre de la Société des Missions Etrangères de Paris, à laquelle appartient également le vicaire apostolique de Phnom Penh, Mgr Emile Destombes, âgé de 74 ans (1).

A l’évêché de Phnom Penh, dimanche 3 janvier, fête de l’Epiphanie, le P. Schmitthaeusler s’est adressé de manière informelle à quelque 300 responsables et acteurs divers du diocèse. Tout en soulignant que « Dieu [avait] souvent choisi des jeunes pour le servir, David, Jérémie, Marie, Mgr Ramousse [nommé vicaire apostolique de Phnom Penh à l’âge de 34 ans], Mgr Salas [nommé coadjuteur de Phnom Penh le 6 avril 1975 à l’âge de 38 ans et mort d’épuisement en septembre 1977 dans le Cambodge des Khmers rouges]», le missionnaire français a prié avec ses invités pour que l’Eglise à Phnom Penh « soit Une avec nos frères et sœurs, proche de la vie des hommes, de leurs joies et de leurs souffrances ». Il a ajouté que, s’il avait fait graver sous le pied de son calice, le jour de son ordination sacerdotale, les mots « Par amour», il avait accepté de devenir évêque « Par service avec amour, à cause de Jésus ». Soulignant sa qualité d’étranger au pays mais d’étranger enraciné depuis douze ans au Cambodge, il a déclaré n’avoir pour seul désir que « celui de servir l’Eglise au Cambodge et de donner à l’Eglise son identité catholique et cambodgienne ». Pour cela, la communauté catholique se devait d’être « une Eglise servante », soucieuse de « promouvoir la pastorale des vocations », donnant « toute la priorité au grand séminaire », développant la formation chrétienne « afin que les responsabilités soient partagées avec les laïcs », tout en continuant « à être signe de communion, spécialement entre les communautés cambodgiennes et vietnamiennes ».

Au sein de la petite Eglise catholique du Cambodge, formée des deux préfectures apostoliques de Kompong-Cham et de Battambang et du vicariat apostolique de Phnom Penh, la nouvelle de la nomination du P. Schmitthaeusler a été reçue comme « un beau cadeau de Noël ». Le P. Schmitthaeusler vient ainsi épauler Mgr Emile Destombes, affaibli depuis quelque temps par la maladie. Mgr Destombes ne fait d’ailleurs pas mystère de sa volonté de voir sa démission acceptée par le Saint-Siège en août 2010, lorsqu’il fêtera son 75ème anniversaire.

L’ordination épiscopale se déroulera, à Phnom Penh, le 20 mars prochain. Il est prévu que Mgr Emile Destombes consacre le nouvel évêque, les évêques co-consécrateurs étant Mgr Salvatore Pennachio, nonce apostolique accrédité au Cambodge, et Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg.

Ordonné prêtre au titre des Missions Etrangères de Paris en 1998, le P. Schmitthaeusler est présent au Cambodge depuis novembre de cette même année. Actif dans un premier temps à Kampot et Takéo, dans le sud du pays, il est nommé en 2005 à Chomkartieng, localité située à trois heures en voiture de Phnom Penh. La communauté chrétienne de Chomkartieng se résume alors à deux personnes : un unique chrétien et le P. Schmitthaeusler. Rapidement, le missionnaire va se mettre au service des habitants de ce village situé au milieu des rizières. Une école maternelle, un collège et un lycée professionnel voient le jour entre 2003 et 2005. Un atelier de tissage de la soie est également construit autour de l’église Notre-Dame du Sourire, dont les fresques colorées représentant des scènes bibliques ont été peintes par un artiste bouddhiste. Un peu plus au sud, en 2006, naît au Phnom Voah un « Centre Jean-Paul II pour la vie », où sont accompagnées des familles de sidéens. En 2009, le missionnaire achève la construction de l’Institut universitaire Saint-Paul à Angtasom, à 70 km au sud de Phnom Penh, afin d’assurer une meilleure formation à ses élèves, en agriculture et en télécommunications (2). Interrogé à cette occasion sur le sens de son travail, le P. Schmitthaeusler répondait : « La mission, c’est annoncer l’Evangile pour permettre à la personne de se développer dans son intégralité, dans tous les aspects de sa vie (…). C’est être présent au cœur de la vie des gens, pour leur permettre de grandir, de trouver une voie, un chemin. Si c’est le chemin du Seigneur, c’est le bonheur ! Si c’est un autre chemin, l’essentiel est qu’ils trouvent un sens à leur vie qui leur permette d’avancer. »

Né le 26 juin 1970 à Strasbourg (France), Olivier Schmitthaeusler a 16 ans lorsque son père est ordonné diacre permanent. Trois ans plus tard, à 19 ans, il entre au grand séminaire de Strasbourg et part ensuite en coopération au Japon, où il enseigne le français à l’université catholique d’Osaka. Revenu en France achever ses études, il entre aux Missions Etrangères de Paris en 1998, d’où il est envoyé, quelques mois plus tard, au Cambodge, pays où l’Eglise renaissante est amplement soutenue par les MEP.

Notes
  1. Mgr Emile Destombes assume la direction du vicariat apostolique de Phnom Penh depuis avril 2001. Avant cette date, il en était le coadjuteur (nommé en avril 1997), aux côtés de Mgr Yves Ramousse, qui fut vicaire apostolique de Phnom Penh de novembre 1962 au 30 avril 1976, puis de nouveau de juillet 1992 à avril 2001.
  2. Voir EDA 484

 

Légende photo : Le 24 décembre 2009, le pape, a nommé le P. Olivier Schmittaeusler, MEP, évêque co-adjuteur du vicariat apostolique de Phnom Penh. ©Etienne Loraillère