EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Cambodge Affluence populaire pour la fête bouddhiste des morts

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Cambodge

Imprimer

Affluence populaire pour la fête bouddhiste des morts [ Bulletin EDA n° 120 ]

01/11/1991

Le 8 octobre 1991, des centaines de milliers de personnes, à travers tout le pays, ont célébré le P'choum Ben ou fête des morts, l'une des plus importantes fêtes bouddhistes de l'année pour les Cambodgiens.

Toutes les pagodes de Phnom Penh ont connu une énorme affluence de fidèles qui venaient offrir les gâteaux de riz traditionnels, de l'argent et des fleurs aux esprits des morts de leurs familles. "Aujourd'hui, je ne travaille pas, je vais porter de l'argent et des fleurs à la pagode, et prier pour mon père et ma mèredéclarait par exemple Saroun, qui travaille dans un grand hôtel de Phnom Penh. Comme un million d'autres Cambodgiens, ses parents sont morts lors des années du régime sanglant de Pol Pot. La religion était interdite par les Khmers rouges.

La petite minorité catholique de Phnom Penh, elle aussi, a marqué cette journée par une célébration de l'Eucharistie. Le P. Emile Destombes a rassemblé 400 fidèles cambodgiens et vietnamiens dans le petit bâtiment qui leur sert d'église et qui était autrefois le petit séminaire.