EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Birmanie / Myanmar

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

La répression s'accentue

Birmanie / Myanmar 01/11/1990

Le 22 octobre 1990, les militaires ont pénétré par la force dans 130 monastères bouddhistes de la région de Mandalay, pour y arrêter ceux des moines qui entretenaient l'agitation antigouvernementale depuis le mois d'août dernier (1). A Rangoon, la capitale, une centaine de moines ont aussi été emprisonnés pour la même raison.

Pastorale chez les rebelles karen

Birmanie / Myanmar 16/10/1990

Il a déjà été question dans nos colonnes de l'abandon dans lequel sont laissés les chrétiens - et surtout les catholiques - de l'ethnie karen dans l'Etat de Kawthule (3), tout au long de la frontière thaïlandaise, région qui échappe au contrôle du gouvernement de Rangoon. De ce fait, prêtres et catéchistes de l'intérieur ne peuvent que très difficilement rendre visite aux fidèles disséminés dans les vastes zones où les guérilleros sont actifs. Des jeunes s'engagent dans la guérilla ou y sont recrutés de force. Ils vivent dans des camps militaires échelonnés en bordure de la Thaïlande. Souvent, les familles ont suivi les soldats, et ainsi se sont créés des villages frontaliers, toujours du côté birman. De temps à autre, un prêtre venu de Thaïlande à ses risques et périls (4) passait chez eux, depuis 1972, notamment dans 8 localités où se trouvaient regroupés plus de 500 catholiques.

INTERVIEW D'UN NOUVEL EVEQUE

Birmanie / Myanmar 16/09/1990

Qu'attendez-vous de cette assemblée plénière de la Fédération ?

Répression sanglante

Birmanie / Myanmar 01/09/1990

Mandalay, à 500 km environ au nord de Rangoon, est la deuxième ville de Birmanie. Une agitation latente règne dans le pays pratiquement depuis les élections générales de mai 1990, qui furent à plus de 80% favorables à la Ligue nationale pour la démocratie, parti d'opposition. La population supporte mal que la dictature militaire mise en place en septembre 1988 fasse traîner les opérations de transfert des pouvoirs. Des manifestations sporadiques ont lieu en différents centres, la plupart du temps orchestrées par des étudiants et des bonzes (5), les deux bêtes noires du régime.