EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Birmanie / Myanmar

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

Les ministres de l'Asean, réunis en Birmanie, refusent de condamner le recours au travail forcé par les dirigeants militaires de ce pays

Birmanie / Myanmar 01/06/1999

Les dix ministres du travail de l'Asean ont choisi de ne pas tenir compte des injonctions de la Confédération internationale des syndicats libres, leur demandant de boycotter la première réunion de leur organisation en Birmanie, où "la clique militaire continue de traiter la population comme un réservoir inépuisable de main d'oeuvre" (1). Ils ont également négligé les critiques international déplorant que l'Asean vienne "débattre de questions sociales dans un pays où des milliers de gens sont constamment obligés de travailler contre leur gré". Réunis à Rangoun, le 14 mai, les ministres, tout en affirmant leur opposition au travail des enfants, ont refusé de condamner le pays qui les accueillait pour la première fois depuis son admission dans l'Asean en 1997, malgré la réprobation internationale, en particulier, celle des Etats-Unis et de l'Union européenne.

La junte militaire met en oeuvre de nouvelles tactiques contre les minorités karen et karenni

Birmanie / Myanmar 16/05/1999

Au retour d'une visite à la frontière thaïlandaise avec la Birmanie, du 26 avril au 1er mai, la baronne Caroline Cox, représentante du CSW (Christian Solidarity Worldwide) (1), a confirmé que les peuples Karen et Karenni continuent de subir de graves violations de leurs droits fondamentaux de la part de la junte militaire au pouvoir à Rangoun. Destructions de villages, incendies des récoltes, abattages de bétail, installations de mines anti-personnel dans les champs et près des maisons, assassinats de civils innocents sont plus que jamais à l'ordre du jour. Un garçon, âgé de seize ans, a déclaré avoir vu toute sa famille mourir dans l'incendie de leur maison. Par ailleurs, des villageois chrétiens sont aujourd'hui forcés de payer et de travailler à la construction de temples bouddhistes. Ils ont peur qu'à terme ils soient aussi obligés sous menace de torture et de mort de les fréquenter.

Un prêtre catholique a traduit le Nouveau Testament et les Psaumes en langue akha

Birmanie / Myanmar 01/01/1999

Un prêtre catholique akha a traduit le Nouveau Testament et le livre des Psaumes en langue akha pour que les catholiques de son peuple aient accès à la Bible et puissent mieux participer à la liturgie. Le P. Stephen Ano, a expliqué qu'après son ordination sacerdotale en 1989, il avait pris conscience que les catholiques akha avaient de la difficulté à participer pleinement aux célébrations eucharistiques comme aux paraliturgies à cause de leur incompréhension du langage utilisé. Cette constatation lui fit entreprendre la traduction du Nouveau Testament en akha, sa langue maternelle, un dialecte utilisé par 40 000 Akha catholiques du diocèse de Kengtung au nord-est de l'Etat Shan de Birmanie. Le premier manuscrit complet du Nouveau Testament et des Psaumes est chez l'éditeur et devrait être prêt en cette fin d'année 1998.

Le nouvel évêque de Lashio a été intronisé en présence de 5 000 catholiques

Birmanie / Myanmar 01/11/1998

Le 4 octobre, Mgr Philip Za Hawng a été intronisé évêque du diocèse de Lashio au nord-est du pays, par Mgr Luigi Bressan, délégué apostolique, en présence de près de 5 000 catholiques de la région. Deux archevêques, quatre évêques et une centaine de prêtres venus de tout le pays et même de l'étranger étaient présents, y compris le premier évêque de Lashio, Mgr Charles Muang Bo, salésien, qui a été transféré dans le diocèse de Pathein en 1996. Parmi les invités se trouvait le P. Michael Healy, qui avait baptisé Mgr Hawng à sa naissance et le P. Salvador Pico (ND de la Salette) qui venait de prêcher une retraite sacerdotale dans le diocèse de Pyay (Prome) une ancienne mission des Pères de la Salette. Durant cette cérémonie en plein air, qui a duré près de trois heures, deux diacres furent aussi ordonnés prêtres pour le diocèse de Lashio.

L A B I R M A N I E E N C H I F F R E S

Birmanie / Myanmar 16/10/1998

GEOGRAPHIE DEMOGRAPHIE ECONOMIE POLITIQUE RELIGIONS

Ni la Thaïlande ni les Nations Unies n'auront réussi à protéger les réfugiés karen de la frontière, selon "Human Rights Watch"

Birmanie / Myanmar 16/10/1998

La Thaïlande et les Nations Unies n'ont pas réussi à protéger les quelques 100 000 Karen réfugiés en Thaïlande où ils vivent, a déclaré, mardi 6 octobre, "Human Rights Watch" l'un des principaux groupes mondiaux de défense des droits de l'homme.

Taunggyi : le troisième archevêché du pays a été créé pour prendre en compte la progression en nombre de l'Eglise catholique

Birmanie / Myanmar 16/09/1998

Le 30 août 1998, plus de deux mille catholiques entouraient huit évêques et cinquante prêtres à l'occasion de l'installation de Mgr Matthias U Shwe, comme premier ordinaire du nouvel archevêché de Taunggyi, capitale de l'Etat Shan. Au cours de la cérémonie, présidée par Mgr Luigi Bressan, nonce apostolique de Bangkok, on a pu entendre de la musique et des danses traditionnelles du peuple kayan. La nouvelle province ecclésiastique de Taunggyi comprend les diocèses de Loikaw, Lashio, Kengtung et Taungngu. Jusqu'à la création de ce nouvel archevêché, les douze diocèses de Birmanie étaient répartis entre les deux provinces ecclésiastiques de Rangoun et de Mandalay.

Les évêques ont publié une lettre pastorale pour demander aux catholiques de prêter une attention particulière aux problèmes de justice sociale

Birmanie / Myanmar 16/04/1998

Il est rare que la conférence épiscopale de Birmanie (Myanmar) prenne la parole. Elle l'a fait cette année avec une lettre pastorale de carême, datée du 12 janvier 1998, qui met l'accent sur la nécessité de rechercher la justice sociale en manifestant de "la sollicitude pour les pauvresLe document est signé par Mgr Matthias U Swhe, archevêque de Taunggyi, président de la conférence épiscopale, et par Mgr Sotero Pham Thein Myint, évêque de Loikaw, secrétaire général de la conférence épiscopale.

L'ensemble des étudiants accuse la junte militaire d'obstruction religieuse

Birmanie / Myanmar 16/01/1998

La Ligue nationale pour la démocratie (NLD), ligue d'opposition, accuse le gouvernement militaire de faire obstacle à la liberté religieuse de ses membres, ont déclaré les étudiants birmans exilés, le 6 janvier 1998.

Exactions de l'armée birmane au sein de populations karen

Birmanie / Myanmar 16/10/1997

Des informations parvenues de la région de Papun en pays karen font état de violences et de persécutions exercées sur la population locale par l'armée nationale. Elles ont été particulièrement graves au mois de janvier 1997. A cette époque, juste après la moisson, une compagnie d'artillerie est venue s'installer dans la région. Dans les villages, les soldats ont tué poules et cochons, éparpillé le riz, encore sur les aires de battage. Ils ont cherché et brûlé les réserves de riz que les villageois depuis longtemps cachent dans la forêt. Tous les greniers à riz des villages de Tawseida, Leyseko, Deypoor et Maewae ont été incendiés. Pour le seul village de Tawseida, vingt ont été détruits. Les personnes rencontrées par les militaires dans les villages ont été arrêtées et réquisitionnées pour porter les munitions.