EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Birmanie / Myanmar 50 000 réfugiés karen dans les camps de la frontière thaïlandaise

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

Imprimer

50 000 réfugiés karen dans les camps de la frontière thaïlandaise [ Bulletin EDA n° 137 ]

16/07/1992

Selon des informations publiées en avril 1992 par le Comité karen pour les réfugiés, 50 000 personnes déplacées se trouvent dans les camps du côté thaïlandais de la frontière. La grande majorité d'entre eux appartient à l'ethnie karen, dont l'armée de libération a subi une violente offensive de la part de l'armée birmane pendant les quatre premiers mois de 1992.

13 camps de réfugiés avec une population totale de 40 000 personnes se trouvent dans la région de Maesod. Deux autres camps avec 10 000 personnes, des étudiants pour la plupart, sont situés au sud du pays. Selon le Comité karen pour les réfugiés, ce chiffre de 50 000 ne représente qu'une petite partie des Karen qui ont été obligés de fuir les exactions de l'armée birmane vers la frontière, et qui ont reconstitué des villages ou vivent dans des camps des deux côtés de la frontière.

La majeure partie de l'aide alimentaire, qui permet aux Karen réfugiés du côté thaïlandais de survivre, provient du Consortium de la frontière birmane qui est une fédération d'organismes protestants d'aide humanitaire. Le Bureau catholique pour l'aide d'urgence et les réfugiés, basé à Bangkok, est lui aussi très actif dans les camps.