EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Birmanie / Myanmar Arakan: l'armée aurait massacré plusieurs centaines de musulmans dans une mosquée

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

Imprimer

Arakan: l'armée aurait massacré plusieurs centaines de musulmans dans une mosquée [ Bulletin EDA n° 131 ]

16/04/1992

Selon l'agence de presse officielle du Bangladesh, plus de 300 musulmans auraient été massacrés par l'armée birmane, et 150 autres blessés, dans la mosquée de Mangdaw, près de la frontière du Bangladesh.

Selon des réfugiés qui ont franchi la frontière dans les jours suivants (1), 3 000 personnes étaient rassemblées dans la mosquée pour fêter la fin du Ramadan, le dimanche 3 avril 1992. L'armée a justifié son intervention en affirmant que les fidèles avaient brisé les scellés mis aux portes, pour pouvoir entrer dans la mosquée. Selon les témoignages recueillis, l'armée aurait assiégé le lieu de culte avec des canons et aurait tiré sur la foule avec des mitrailleuses lourdes. Les soldats auraient aussi lancé des grenades à l'intérieur du bâtiment.

La mosquée avait été mise sous scellés en novembre 1991. L'armée prétendait qu'elle était utilisée par des rebelles.

Alors que la pression internationale sur la junte militaire se fait de jour en jour plus forte (2), le ministre des Affaires étrangères de Birmanie vient d'annoncer qu'il dirigera une délégation de 14 personnes pour une visite officielle au Bangladesh à partir du 23 avril 1992: les deux Etats voisins discuteront du rapatriement des 200 000 musulmans rohingya qui se sont réfugiés au Bangladesh ces derniers mois.

Notes

(1) EDA 116, 126, 128, 129 (2) EDA 130<br />