EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Birmanie / Myanmar Plusieurs pasteurs protestants karens arrêtés; certains auraient été exécutés

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

Imprimer

Plusieurs pasteurs protestants karens arrêtés; certains auraient été exécutés [ Bulletin EDA n° 128 ]

01/03/1992

Plus de 1 000 Karens, parmi lesquels de nombreux pasteurs et enseignants protestants, auraient été tués par l'armée birmane en octobre et novembre 1991. C'est ce que rapporte l'Agence chrétienne karen des Etats-Unis au mois de janvier 1992.

A la suite de l'offensive militaire d'octobre 1991 dans les régions tenues par les rebelles karens, plusieurs pasteurs protestants auraient été arrêtés pour collaboration avec les rebelles et certains auraient été sommairement exécutés. D'autres auraient été torturés sans que l'on sache s'ils sont encore en vie. Parmi eux, les pasteurs Daniel Tun, James, Po Beh, Thra Ah Play, Thra Raynor, Thra Silas. Par ailleurs, on ne sait pas si certains pasteurs, qui avaient été détenus, ont été libérés depuis. Parmi eux, les pasteurs Johnny Htoo, Saw Khay Htoo Set, Bar Tha Aung, et Harcourt.

Le pasteur Thra Tse Eh Gay, du village de Singugyi, aurait été assassiné par les militaires alors qu'il retournait chez lui après une célébration religieuse.

D'autres sources rapportent que les troupes gouvernementales auraient envahi une église protestante dans le village de Ey Ey du district de Tavoy. Les soldats auraient arrêté toute la communauté rassemblée pour la prière, isolé les femmes et violé plusieurs d'entre elles. Après avoir tué 24 personnes, ils auraient mis le feu au village.

L'offensive des troupes birmanes dans cette région du delta de l'Irrawaddy fait partie de la campagne décidée par la junte militaire au pouvoir à Rangoon pour "anéantir" la résistance karen. Les Karens sont en rébellion contre Rangoon depuis 1949.