EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Sud-Est Birmanie / Myanmar Apathie religieuse?

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

Imprimer

Apathie religieuse? [ Bulletin EDA n° 106 ]

01/03/1991

Le P. John Aye Kyaw est directeur spirituel du petit séminaire de l'archidiocèse de Mandalay, et c'est lui qui était chargé de la prédication à la cathédrale le dimanche 7 octobre 1990, pour la fête de N.-D. du Rosaire. Prenant comme point de départ de son homélie l'insuffisance du nombre de prêtres pour répondre aux besoins spirituels des fidèles, il invita son auditoire à prendre sa part de responsabilité dans la formation des jeunes désireux de se consacrer au service de l'Evangile.

Elargissant ensuite le champ de son discours, le père insista sur la nécessité d'un réveil de l'esprit missionnaire chez les laïcs qui, d'après lui, se reposent trop sur le clergé pour l'exécution de tâches qui devraient lui être évitées, sur le plan matériel notamment, par exemple pour la construction de centres paroissiaux. Accaparés par de tels travaux, les ministres du culte eux-mêmes ont parfois tendance à négliger leurs devoirs spirituels. A ses yeux, "l'Eglise catholique en Birmanie est comme endormie": il est grand temps de la secouer pour que chacun de ses membres s'engage à fond dans la nouvelle évangélisation proposée par le souverain pontife. Tout le monde doit s'y mettre: "dans votre village, votre ville, votre paroisse, votre rue", s'exclama-t-il, en rappelant qu'après 400 ans de présence chrétienne dans le pays, 1% seulement de ses 40 millions d'habitants avaient recontré le Christ.

Dans son zèle à susciter les bonnes volontés autour de lui, le P. John a peut-être involontairement passé sous silence, sinon les grandes réalisations, du moins les efforts méritoires déjà accomplis (2) par les chrétiens au coeur d'une société fortement ébranlée par les événements de ces dernières années. Un autre point sur lequel il attira l'attention de l'assistance: trop souvent encore, lui dit-il, les catholiques, et l'Eglise dans son ensemble, font l'erreur de ne pas assez s'adapter à la riche culture locale, et de rester attachés à des usages importés d'Occident.

Notes

(2) Voir par exemple EDA 65, 76<br />