EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Taïwan

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Taïwan

LA MODERNISATION POLITIQUE DE TAIWAN ( )

Taïwan 16/03/1994

A Taiwan, les changements politiques se succèdent de plus en plus vite dans les domaines de l'économie, de la culture et de la vie sociale. Les élections locales du 27 novembre 1993 et la campagne électorale qui les ont précédées ont été un bon indicateur des changements majeurs survenus dans la structure institutionnelle de l'île et dans le comportement politique de ses citoyens.

Consécration du premier monastère trappiste

Taïwan 16/03/1994

Le premier monastère trappiste de Taiwan a été officiellement inauguré le 2 février 1994 à Shuili sur la côte occidentale de l'île. Six évêques, 80 prêtres et un millier de fidèles ont participé à la cérémonie. Le monastère abrite neuf moines dont deux prêtres et sept frères.

Les demandes d'admission de jeunes Chinoises du continent sont étudiées avec prudence par une congrégation de religieuses

Taïwan 16/02/1994

A Malan, Taitung, les soeurs de la congrégation suisse de la Merci s'occupent d'un hôpital et d'un foyer d'enfants handicapés mentaux, en plus de leurs tâches d'apostolat. Quatorze des 31 religieuses de la communauté sont autrichiennes, allemandes ou suisses. Mère Cécile Wu Fu-mei, 52 ans, est depuis juillet 1993 la première supérieure chinoise.

LE CENTRE CATHOLIQUE ABORIGENE DE TAIPEI

Taïwan 16/12/1993

Comment votre centre a-t-il commencé?

Première rencontre entre catholiques des minorités ethniques de l'île

Taïwan 16/12/1993

Le 14 novembre 1993, à l'université catholique Fu Jen de Hsinchuang, deux mille personnes environ appartenant aux neuf minorités ethniques de l'île ont participé à une messe et à un spectacle de danses.

La visite du cardinal Etchegaray à Pékin n'a pas suscité l'enthousiasme des évêques de Taiwan

Taïwan 16/09/1993

"Etait-il vraiment nécessaire qu'un cardinal participe à l'ouverture d'une manifestation sportive ?" demande Mgr Leonard Hsu Ying-fa, évêque auxiliaire de Taipei et secrétaire général de la conférence épiscopale de Taipei. La question faussement naïve du prélat cache mal une certaine inquiétude des évêques taiwanais quant aux concessions que le Saint-Siège pourrait être amené à faire pour rétablir des relations diplomatiques avec Pékin. On sait en effet que l'une des exigences du gouvernement chinois est la rupture du Vatican avec Taipei. Tout en estimant que la visite du cardinal à Pékin n'affectera pas dans l'immédiat les relations du Vatican avec Taiwan, Mgr Hsu Ying-fa avoue ne pas percevoir clairement les motifs de ce voyage. Il admet cependant que Rome essaie divers moyens pour renouer contact avec l'Eglise de Chine.

Terrorisme : une trentaine d'écoles incendiées dans une région à majorité musulmane

Taïwan 01/09/1993

La région méridionale de la Thaïlande, peuplée en majorité de musulmans et depuis longtemps terrain d'activités d'un mouvement séparatiste islamique, a subi les 25 et 27 juillet 1993 l'action terroriste la plus spectaculaire de ces dernières années. Trente-quatre écoles ont en effet été incendiées dans les régions de Yala, Pattani et Narathiwat. L'action, bien coordonnée, a manifestement été organisée.

L'Eglise presbytérienne se fait le porte-parole des minorités ethniques

Taïwan 01/09/1993

Dans les délibérations des Nations Unies, dont Taiwan est exclue, une commission de l'Eglise presbytérienne taiwanaise plaide pour les minorités ethniques de l'île.

Les aumôniers catholiques au service des travailleurs immigrés adressent une lettre au président de l'Assemblée nationale

Taïwan 01/05/1993

Une lettre a été envoyée au début du mois d'avril 1993 par les aumôniers catholiques des travailleurs immigrés au président de l'Assemblée nationale, M. Sung Fan Lio. La lettre porte l'en-tête de la commission pour le développement social de la Conférence épiscopale catholique de Taiwan et est signée par le P. Guido Merckelbagh, directeur du bureau de la commission pour les travailleurs immigrés.