EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Taiwan Le dimanche de Pâques, une catéchumène a reçu le baptême à l’âge de 114 ans

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Taiwan

Imprimer

Le dimanche de Pâques, une catéchumène a reçu le baptême à l’âge de 114 ans [ Bulletin EDA n° 462 ]

01/05/2007

Le 8 avril dernier, dimanche de Pâques, l’évêque émérite du diocèse de Hsinchu, Mgr Luke Liu Hsien-tang, a baptisé une femme de 114 ans, un événement suffisamment exceptionnel pour attirer l’attention des médias tant confessionnels que non confessionnels de ce pays où les catholiques ne représentent pas plus de 1,5 % de la population.

Le baptême a eu lieu dans l’église de l’Immaculée Conception, à Chutung, dans le district de Hsinchu. La baptisée se nomme Hsu-Song Ai-ren. Née dans une famille pauvre du continent sous la dynastie des Qing (1644-1912), Hsu-Song avait été donnée à une famille aisée pour y travailler comme domestique. En 1948, du fait de la guerre civile, elle et sa nouvelle famille ont fui à Taiwan où elle se trouva confiée à une nouvelle famille, la famille Chi. Restée célibataire, Hsu-Song reçut la mission de veiller sur un nouveau-né de cette famille. Et c’est ce garçon, John Chi Cheng-chung, aujourd’hui âgé de 59 ans et professeur de physique à l’université nationale Tsing Hua, qui, lors du baptême, poussait la chaise roulante dans laquelle Hsu-Song se déplace depuis une petite dizaine d’années.

John Chi Cheng-chung a été baptisé dans la religion catholique il y a vingt-cinq ans et, indirectement, c’est lui qui est à l’origine du baptême de son ancienne « nounou ». Hsu-Song, adepte de la religion populaire chinoise, a en effet exprimé, il y a quelques années de cela, le désir qu’elle et lui puissent se retrouver dans les cieux, après leur mort. John Chi répondit que cela pourrait se faire si elle devenait chrétienne, une perspective à laquelle la vieille femme acquiesça immédiatement. C’est le personnel catholique de la maison pour personnes âgées où vit désormais Hsu-Song qui s’est chargé de lui donner des cours de catéchisme, du mois de janvier dernier jusqu’à Pâques. Hsu-Song vit à la maison de retraite Chang-An, gérée par le diocèse de Hsinchu.