EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Taiwan Le cardinal Shan a reçu une décoration des mains du président de la République pour sa contribution à la promotion des relations entre l'Eglise et l'Etat

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Taiwan

Imprimer

Le cardinal Shan a reçu une décoration des mains du président de la République pour sa contribution à la promotion des relations entre l'Eglise et l'Etat [ Bulletin EDA n° 436 ]

01/03/2006

Recevant une décoration des mains du président de la République, le cardinal Paul Shan Kuo-hsi, qui a assumé la présidence de la Conférence régionale des évêques catholiques de Taiwan pendant dix-huit ans, a tenu à remercier tous les prêtres catholiques, les religieuses et les fidèles de Taiwan pour tout ce qu'ils avaient fait pour la société taiwanaise. Le 16 février dernier, le président Chen Shui-bian a décoré le cardinal Shan, jésuite âgé de 82 ans, de l'Ordre de l'Etoile brillante (première classe), en reconnaissance pour sa contribution à la promotion des relations entre Taiwan et le Saint-Siège. Le président Chen a remis la médaille et le ruban au cardinal au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée dans le bureau présidentiel. Le cardinal Shan a remercié le président pour cette distinction, déclarant : "Je ne suis qu'un prêtre ordinaire qui a travaillé à Taiwan pendant quarante ans pour aider les gens dans le besoin, poussé par l'esprit de service et de sacrifice du Christ Jésus."

Le président pensait honorer le cardinal en mai dernier, mais celui-ci avait demandé d'attendre sa démission en tant qu'évêque de Kaohsiung. Quand le pape Benoît XVI l'a acceptée en janvier 2006, c'est son coadjuteur, Mgr Peter Liu Chen-chung, qui a été désigné pour prendre sa succession. En novembre 2005, le cardinal avait déjà démissionné de sa charge de président de la Conférence régionale des évêques catholiques de Taiwan. Pendant la cérémonie, il a aussi déclaré : "Je représente les évêques catholiques, les prêtres, les religieuses et les fidèles de Taiwan. Cette médaille n'est pas seulement pour moi mais pour eux et pour tout ce qu'ils ont fait, tous, pour promouvoir les valeurs morales, l'éducation, la culture, la charité et les services sociaux, comme aussi leur contribution au développement des relations avec le Saint-Siège."

Parlant des relations avec Rome, le cardinal Shan a reconnu n'avoir joué qu'un humble rôle de passerelle. L'essentiel des activités diplomatiques du Saint-Siège, a-t-il expliqué, n'est pas lié aux affaires profanes, mais "à la sauvegarde des valeurs universelles et éternelles, telles la liberté religieuse, les droits fondamentaux de l'homme, la justice sociale et la paix dans le monde affirmant en même temps que les efforts du gouvernement taiwanais tendaient vers le même but. Il a aussi loué Taiwan pour l'aide apportée aux victimes des catastrophes naturelles ou humaines dans le monde, même si l'île n'est pas présente aux Nations Unies. "Le Vatican apprécie la liberté religieuse et la générosité du pays, a-t-il assuré. Ce qui est l'élément essentiel pour une amitié et des relations diplomatiques fortes entre Taiwan et le Saint-Siège."

Le cardinal Jean-Louis Tauran, ancien secrétaire pour les relations avec les Etats à la Secrétairerie d'Etat, au Vatican, a lui aussi reçu l'Ordre de l'Etoile brillante (grand cordon), lors d'une visite à Taiwan, en novembre 2005 (1). Auparavant, en novembre 2001, le président Chen avait conféré à Mgr Stanislaus Lo Kuang, ancien président de la Conférence régionale des évêques catholiques de Taiwan et président de l'université catholique Fu Jen, l'Orde de l'Etoile brillante (deuxième classe).

En Europe, le Vatican est le seul pays à maintenir des relations diplomatiques avec Taiwan. Tous les autres Etats européens entretiennent des relations diplomatiques avec la Chine populaire.

Notes

(1)On sait que les relations diplomatiques entre Taiwan et le Saint-Siège et la normalisation des relations entre le Saint-Siège et la Chine sont liées. Sur ce sujet, voir EDA 302, 303, 305, 340, 370, 391, 417, 430 et EDA 345 (Cahier de documents : "Les réactions des catholiques de Taiwan a une éventuelle normalisation des relations entre la Chine et le Saint-Siège <br />