EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Taiwan La visite du cardinal Etchegaray à Pékin n'a pas suscité l'enthousiasme des évêques de Taiwan

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Taiwan

Imprimer

La visite du cardinal Etchegaray à Pékin n'a pas suscité l'enthousiasme des évêques de Taiwan [ Bulletin EDA n° 161 ]

16/09/1993

"Etait-il vraiment nécessaire qu'un cardinal participe à l'ouverture d'une manifestation sportive ?" demande Mgr Leonard Hsu Ying-fa, évêque auxiliaire de Taipei et secrétaire général de la conférence épiscopale de Taipei. La question faussement naïve du prélat cache mal une certaine inquiétude des évêques taiwanais quant aux concessions que le Saint-Siège pourrait être amené à faire pour rétablir des relations diplomatiques avec Pékin. On sait en effet que l'une des exigences du gouvernement chinois est la rupture du Vatican avec Taipei. Tout en estimant que la visite du cardinal à Pékin n'affectera pas dans l'immédiat les relations du Vatican avec Taiwan, Mgr Hsu Ying-fa avoue ne pas percevoir clairement les motifs de ce voyage. Il admet cependant que Rome essaie divers moyens pour renouer contact avec l'Eglise de Chine.

Le ministère des Affaires étrangères de Taipei paraît moins inquiet: "Nous ne pensons pas que cette visite du cardinal change quoi que ce soit dans nos relations avec le Vaticana déclaré Hsia Li-yen, porte-parole du ministère. Le ministre lui-même, Fredrick Chen, a fait part de son scepticisme quant au rétablissement éventuel des relations diplomatiques entre Pékin et le Vatican. "Cette visite, a-t-il ajouté, d'après ce que nous en a dit le Vatican, a un caractère strictement religieux, elle n'a pas de connotation politique

C'est auprès du Vatican que Taiwan conserve sa seule ambassade en Europe, tous les autres pays du continent ayant reconnu Pékin. Il n'est donc pas surprenant que les journaux de Taipei ont accordé une grande place aux spéculations suscitées par le voyage du cardinal Etchegaray à Pékin.