EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Taiwan Terrorisme : une trentaine d'écoles incendiées dans une région à majorité musulmane

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Taiwan

Imprimer

Terrorisme : une trentaine d'écoles incendiées dans une région à majorité musulmane [ Bulletin EDA n° 160 ]

01/09/1993

La région méridionale de la Thaïlande, peuplée en majorité de musulmans et depuis longtemps terrain d'activités d'un mouvement séparatiste islamique, a subi les 25 et 27 juillet 1993 l'action terroriste la plus spectaculaire de ces dernières années. Trente-quatre écoles ont en effet été incendiées dans les régions de Yala, Pattani et Narathiwat. L'action, bien coordonnée, a manifestement été organisée.

Depuis quelques mois le mouvement islamique séparatiste mène campagne contre les écoles, les enseignants et les fonctionnaires du ministère de l'Education de ces régions (12). S'il s'avérait être aussi le commanditaire de ces attentats, le mouvement se révélerait mieux structuré et plus fort qu'on ne l'admet habituellement. Mais on n'en est pas là : le ministre de l'Intérieur de Bangkok a déclaré en effet qu'il faut chercher les responsabilités du côté des potentats politiques locaux engagés dans des querelles de pouvoir plutôt que dans le mouvement islamique. Quant à eux, des enseignants de la région n'ont pas hésité à accuser des fonctionnaires du gouvernement d'avoir allumé les incendies.

Selon le général Kitti Rattanachaya, commandant de la quatrième armée basée dans le sud de la Thaïlande, ces attentats auraient été perpétrés par une faction de jeunes musulmans fondamentalistes qui ont récemment rompu avec le mouvement séparatiste traditionnel qu'ils accusent de compromission avec le pouvoir central de Bangkok. Cette explication semble la plus probable dans l'état actuel des informations.

Lors d'un autre incident dans le district de Narathiwat, le 12 août 1993, une grenade a été lancée dans un temple bouddhiste et neuf moines ont été blessés. On ne sait pas si cet attentat est lié aux précédents.

L'opposition parlementaire de Bangkok a demandé la démission du premier ministre.

Notes

(12) Voir EDA 153<br />