EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Mongolie

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Mongolie

L'EGLISE CATHOLIQUE EN MONGOLIE : UN SERVICE MISSIONNAIRE POUR UN PAYS NEUF

Mongolie 16/11/2002

Les catholiques mongols fêtent "le Bon Pasteur"

Répondant à la faiblesse des services sociaux, tant publics que privés, les salésiens de Mongolie élargissent leur apostolat à l'action sociale

Mongolie 16/10/2002

Selon un de leurs représentants, les salésiens de Mongolie entendent élargir leur rayon d'action en aidant à combler le vide laissé par la fin du socialisme dans ce pays. Le P. Karl Oerder, procureur de la Mission salésienne, en visite à Oulan-Bator les 13-19 septembre derniers, a souligné l'importance, en particulier, d'établir une communauté salésienne dans la ville de Darhan, en plus de la communauté composée des quatre religieux d'Oulan-Bator. Le P. Oerder a déclaré, à la suite de sa visite à Darhan, qu'après avoir été "un paradis socialiste", cette ville était devenue une ville fantôme, abandonnée par près de 20 000 de ses habitants en une décennie. Les usines ont fermé, les vastes écoles et les bâtiments publics sont vides et le chômage sévit, a rapporté le prêtre venu de Bonn, en Allemagne.

Pour l'Eglise catholique locale, sortir de la capitale pour partir en mission en province signifie qu'une nouvelle et importante étape est franchie

Mongolie 01/09/2002

Après avoir ouvré dix années durant dans la capitale Oulan-Bator, peuplée de 760 000 habitants, l'Eglise catholique de Mongolie a voulu marquer un nouveau départ en célébrant en juillet dernier une cérémonie "d'envoi", un symbole pour signifier que l'Eglise de Mongolie s'élargissait aux vastes dimensions du pays (1).

Selon les responsables de l'Eglise catholique, des relations interreligieuses simplement cordiales au départ se sont transformées en un véritable dialogue

Mongolie 16/07/2002

Les responsables de l'Eglise catholique en Mongolie sont unanimes à reconnaître que les relations interreligieuses, de cordiales qu'elles étaient, se sont transformées peu à peu en un "véritable dialogue" de vie. C'est ce que Mgr Wenceslao Padilla, le supérieur de la mission sui iuris d'Oulan-Bator - qui a été élevée le 6 juillet dernier par le pape au rang de préfecture apostolique -, a exposé aux journalistes de l'agence Ucanews, le 23 juin, en leur expliquant qu'au niveau local, un simple dialogue entre religions engagé il y a quelques années s'était mué en activités organisées : "La simple cordialité s'est transformée en un véritable dialogue. Avec les bouddhistes, nous nous invitons mutuellement à nos cérémonies".

Pour un certain nombre de jeunes, l'ouverture par l'Eglise catholique d'une école d'enseignement technique est un signe d'espoir

Mongolie 01/01/2002

L'ouverture d'un centre technique et professionnel à Oulan-Bator marque une nouvelle étape dans le développement de la Mission catholique mongole (1) et donne un nouvel espoir aux jeunes. Tels sont en substance les propos que Mgr Giovanni Battista Morandini a tenus à l'issue de l'inauguration de ce nouveau centre à la fin du mois d'octobre dernier à Oulan-Bator. Mgr Morandini est nonce apostolique à Séoul en Corée du Sud et représente également le Saint-Siège en Mongolie. Ce centre, dont les cours ont commencé le 10 septembre dernier, a pour vocation d'aider les jeunes Mongols, garçons et filles, à s'initier aux métiers de la charpente, de la couture industrielle, de la réparation automobile et autres métiers techniques. Ils s'initient également à l'anglais et à l'informatique afin d'être mieux équipés pour leur vie à venir, a expliqué le P. Carlo Maria Savio Villegas, supérieur local des salésiens et directeur de l'école. Des représentants du gouvernement, les bienfaiteurs, différentes personnalités mongoles participaient à cette inauguration ainsi que l'ambassadeur des Etats-Unis et le provincial salésien venu du Vietnam, le P. John Nguyen Van Ty.

Un Congolais a été ordonné diacre à Oulan-Bator

Mongolie 01/12/2001

Les catholiques de Mongolie viennent de célébrer l'ordination d'un missionnaire, originaire du Congo. L'événement a eu lieu le dimanche des missions, le 21 octobre dernier, dans l'église de la mission catholique de Mongolie, à Oulan-Bator, où Felicien Kadiebue, membre de la Congrégation de Cœur Immaculé de Marie (CICM), a reçu l'ordination diaconale des mains de Mgr Giovanni Battista Morandini, nonce apostolique pour la Mongolie et qui réside habituellement à Séoul, en Corée du Sud. "Puisque mon ordination est en lien avec mes activités, il m'a semblé naturel qu'elle se fasse ici. J'espère qu'elle donnera des idées aux jeunes et qu'elle facilitera l'inculturation de l'Eglise en Mongolie", a déclaré Kadiebue.

La reconnaissance de la Caritas de Mongolie comme service de l'Eglise catholique et son affiliation au réseau Caritas Internationalis sont en bonne voie

Mongolie 01/11/2001

La visite en Mongolie du coordinateur de Caritas pour l'Asie a ouvert la voie à une reconnaissance officielle d'une Caritas mongole comme service de l'Eglise catholique. Son affiliation au réseau international des Caritas devrait être effective d'ici à cinq ans. Le P. Yvon Ambroise, de nationalité indienne, s'est rendu en Mongolie du 21 septembre au 2 octobre derniers pour s'informer des besoins et des projets caritatifs de l'Eglise catholique en Mongolie et s'entretenir avec les responsables de l'établissement d'une Caritas mongole officielle. Le P. Ambroise a pu constater que cette Caritas avait déjà pris racine et commencé la formation d'une communauté au service des laissés pour compte du pays (1).

Grâce à la générosité des catholiques d'un diocèse catholique du Japon, quatre jeunes femmes, anciennes enfants des rues, vont pouvoir avoir un "chez soi"

Mongolie 16/10/2001

Grâce à la générosité de catholiques japonais, quatre jeunes femmes, anciennes enfants des rues, hébergées depuis plusieurs années par une institution catholique, vont enfin pouvoir commencer à voler de leurs propres ailes et avoir un "chez soi". Ces quatre jeunes femmes, âgées de 18 à 19 ans, vivaient jusqu'à maintenant dans le Centre d'accueil pour enfants animé par la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie (CICM). Elles viennent d'être inscrites en première année d'université, se félicite le P. Gilbert Sales : "Il est temps pour elles d'apprendre à être indépendantes", estime-t-il, rappelant que ce Centre est fait pour accueillir des enfants âgés de 2 à 12 ans. Les 16 000 dollars américains apportés au mois d'août dernier par le diocèse d'Urawa, diocèse catholique du Japon (1), ont permis au Centre d'accueil d'acheter un appartement où les jeunes femmes vont pouvoir enfin s'installer avec l'aide de Sœur Nellie Zarraga, CICM.

LE POINT SUR LA SITUATION DE L'EGLISE CATHOLIQUE EN MONGOLIE Entretien avec Mgr Wenceslas Padilla, supérieur de la Mission catholique de Mongolie

Mongolie 16/07/2001

Ucanews : Quelle est votre vision globale de la Mission catholique en Mongolie ?

TRANSITIONS MONGOLES : DE LA SUZERAINETE MANDCHOUE AU COMMUNISME SOVIETIQUE ET A L'ECONOMIE DE MARCHE

Mongolie 16/05/2001

Rappelons tout d'abord les principaux traits de la société mongole au cours des siècles passés. C'est à l'origine, et jusqu'à récemment, une société d'éleveurs nomades, largement convertie au bouddhisme à partir de la fin du XVIe siècle par la volonté de ses élites. Soucieux de s'appuyer sur une institution puissante, centralisée et valorisée pour retrouver l'unité et la grandeur mongoles perdues, leurs princes adoptèrent le bouddhisme tibétain ou lamaïsme et l'imposèrent à leurs sujets chamanistes. Le bouddhisme devint si prépondérant dans la société que près de la moitié de la population masculine au début du XXe siècle appartenait au clergé bouddhique.