EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Mongolie Prévue pour le mois d'août, la visite du pape Jean-Paul II en Mongolie ne devrait pas être différée malgré l'épidémie de pneumopathie atypique

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Mongolie

Imprimer

Prévue pour le mois d'août, la visite du pape Jean-Paul II en Mongolie ne devrait pas être différée malgré l'épidémie de pneumopathie atypique [ Bulletin EDA n° 376 ]

01/06/2003

Le préfet apostolique d'Oulan-Bator (1), Mgr Wenceslas Padilla, s'est adressé à la presse, le 18 mai dernier, pour confirmer que, malgré deux cas avérés de pneumopathie atypique (SRAS) et plusieurs autres cas en cours d'investigation, la visite du pape Jean-Paul II en Mongolie ne devrait pas être différée. La date et le programme ne sont pas encore arrêtés mais elle aura lieu sans doute au cours du mois d'août prochain. Mgr Padilla a commenté un communiqué de d'information catholique, basée à Washington, aux Etats-Unis, citant un rapport du Vatican. D'après ce rapport, le Vatican considère le problème de santé publique comme déterminant quant à la suite à donner au voyage du Souverain Pontife. Personne n'imagine le pape célébrant la messe un masque sur le visage. Les autorités sanitaires d'Oulan-Bator ont déclaré que deux cas de SRAS avaient été confirmés alors que six autres, qui pourtant montraient les mêmes symptômes, s'étaient révélés négatifs. Ces huit patients sont hospitalisés dans la capitale mongole.

Mgr Padilla a déclaré que l'épidémie de SRAS "était apparue effrayante" au tout début mais qu'avec le temps, "la peur semblait s'être estompée". L'Organisation mondiale de la santé (OMS), a-t-il précisé, l'avait informé qu'en Mongolie "l'infection SRAS était sous contrôle". Sur neuf cas probables, lui a-t-on dit, six s'étaient révélés négatifs et un seul provenait d'une transmission d'origine locale. "La date exacte de cette visite, a encore précisé le prélat, ne sera annoncée que cinq ou six semaines à l'avance. Nous ne sommes donc pas pressés. J'ai un comité qui y travaille sérieusement. La communauté des catholiques d'Oulan-Bator prépare des brochures et des ornements pour les 70 cardinaux et évêques qui devraient accompagner le Pape. Ces vêtements liturgiques seront, bien sûr, inspirés des tuniques mongoles."

Mgr Padilla a révélé également avoir pu envoyer un "rapport positif" sur l'état des préparatifs à Mgr Giovanni Battista Morandini, le nonce apostolique accréditée à Oulan-Bator et qui réside à Séoul. En février dernier, le nonce avait conduit une délégation du Vatican à Oulan-Bator où elle avait rencontrée le ministre des Affaires étrangères et d'autres responsables gouvernementaux pour mettre au point les détails de la visite papale.

Malgré les nouvelles rassurantes reçues de l'OMS, la communauté catholique reste prudente et on peut lire sur la porte de l'église d'Oulan-Bator : "Port du masque facial obligatoire". Les chrétiens récitent le "Notre Père" sans se tenir par la main, le signe de paix s'exprime seulement par une inclinaison et la communion ne se donne que sous l'espèce du pain.

Notes

(1)La mission en Mongolie a été inaugurée en juillet 1992 par trois prêtres membres de la Congrégation du Cour Immaculé de Marie. Elle se compose pour l'instant de 177 baptisés et de 37 religieuses missionnaires appartenant à six congrégations différentes. Voir EDA 152, 340, 357, 371<br />