EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Mongolie La petite Eglise catholique de Mongolie a célébré Pâques et les voeux perpétuels d'un religieux missionnaire

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Mongolie

Imprimer

La petite Eglise catholique de Mongolie a célébré Pâques et les voeux perpétuels d'un religieux missionnaire [ Bulletin EDA n° 286 ]

01/05/1999

La petite communauté catholique de Mongolie a célébré Pâques et fêté en même temps les voeux perpétuels d'un religieux missionnaire philippin de la Congrégation du Coeur Immaculé de Marie (CICM).

Revêtu du costume traditionnel coloré des mongols, le Frère Philippe Borla a prononcé ses voeux perpétuels le 4 avril en présence du P. Patrick Masschelein, provincial CICM pour Hongkong, la Mongolie, Singapour et Taiwan. La messe de Pâques a été célébrée en mongol et en anglais dans la chapelle de la mission catholique d'Oulan-Bator prévue pour 70 personnes mais où s'étaient massés plus de 200 Mongols et catholiques étrangers. Le gros cierge pascal de 5 kg avait été apporté de Hongkong via Pékin par le P. Masschelein. Après l'Eucharistie, les catholiques étrangers dont l'ambassadeur des Etats-Unis se joignirent aux jeunes pour le service des tables lors de la réception finale.

Après trois ans de théologie à Manille, Frère Borla, 28 ans, a rejoint la Mongolie il y a deux ans. Il continue l'étude de la langue mongole et est très engagé dans une association de jeunes qui compte près de 40 membres. Frère Borla sera ordonné diacre cette année avant de repartir aux Philippines compléter ses études de théologie. Il compte être ordonné prêtre dans sa province natale de Cébu et pouvoir retourner en Mongolie en 2001.

La Mongolie compte 17 missionnaires étrangers, dont six CICM, un prêtre diocésain coréen qui travaille sur un projet d'exploitation agricole à 200 km à l'ouest d'Oulan-Bator (9), quatre soeurs missionnaire de la Charité, trois soeurs de Saint Paul de Chartres et trois soeurs Missionnaires du Coeur Immaculé de Marie. Les missionnaires catholiques ont reçu leur premier visa d'entrée dans le pays en 1992. Dès l'arrivée des trois premiers missionnaires, beaucoup de Mongols se sont intéressés à la foi catholique. Le premier baptême a été célébré en 1994 et ils sont maintenant près de 87 Mongols catholiques, y compris les huit jeunes femmes et les deux enfants baptisés ce jour-même de Pâques. Chaque dimanche, beaucoup de monde vient à la mission pour les cours d'anglais donnés par les missionnaires et les autres activités organisées par l'association des jeunes, raconte le P. Masschelein.

Parmi toutes les activités des missionnaires il faut insister sur la mise sur pied du "Verbiest Care Center" , du nom du fondateur des CICM, le Père Théophile Verbiest (1823-1898). Ce centre abrite des enfants de la rue, un des graves problèmes de la capitale mongole. Ils sont en ce moment 73 enfants de 3 à 14 ans dans ce centre et chaque mercredi la mission invite tous les enfants des rues à manger.

Notes

(9) Voir EDA 239<br />