EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Mongolie Oulan-Bator : la présence de l'Eglise catholique se matérialise dans la construction d'un immeuble de cinq étages

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Mongolie

Imprimer

Oulan-Bator : la présence de l'Eglise catholique se matérialise dans la construction d'un immeuble de cinq étages [ Bulletin EDA n° 215 ]

16/02/1996

Dès la fin du mois de février 1996, les missionnaires scheutistes, présents à Oulan-Bator depuis 1992 (8), vont quitter leur appartement de location pour s'installer dans un nouvel immeuble de cinq étages dont la construction vient d'être terminée. Ils considèrent qu'avec cette construction une nouvelle étape est franchie dans la présence de l'Eglise catholique en Mongolie.

En plus des locaux où résideront les quatre prêtres et les trois frères de la mission, le nouvel immeuble comprendra une chapelle de 50 places, de nombreuses salles de classe et de réunion, ainsi que l'appartement du Nonce apostolique dont la résidence habituelle est à Séoul en Corée du Sud. La Mongolie a établi des relations diplomatiques avec le Vatican le 4 avril 1992 (9).

La mission catholique continuera de célébrer la messe du dimanche dans le cinéma de location utilisé jusqu'à présent, qui peut réunir cent-cinquante personnes. L'assemblée habituelle du dimanche compte environ 80 personnes dont la moitié sont des étrangers.

L'essentiel du travail des missionnaires concerne les enfants des rues qui deviennent de plus en plus nombreux depuis le passage de l'économie socialiste à l'économie de marché. Selon le Mongol Messenger du 23 janvier 1996, une famille sur dix vit dans la pauvreté à Oulan-Bator. Des 12 200 familles recensées, 4 300 sont dirigées par une femme seule, et 4 200 n'ont pas de travail. Les missionnaires ont donc ouvert un centre social pour les enfants mais ils voudraient que le gouvernement leur accorde davantage de facilités physiques.

"Nous sommes présents à Oulan-Bator depuis trois ans et les gens du pays commencent à nous distinguer des mormons et des protestantsdit le P. Wim Bollen, chef de la mission. Il a aussi déclaré qu'aujourd'hui "le gouvernement est devenu plus méfiant à l'encontre de la présence et des activités des missionnaires étrangers, mais il sait très bien ce que nous faisonsComme la mission catholique a un statut d'organisation non gouvernementale, le P. Bollen a assisté récemment à une réunion des ONG présentes à Oulan-Bator pour discuter de questions comme la protection juridique et la fiscalité de ces organisations. Le gouvernement en a profité pour lancer un avertissement à certaines d'entre elles qui s'engagent dans le domaine politique.

Notes

Le jour de Pâques 1995, treize adultes mongols sont entrés dans l'Eglise catholique par le baptême (10).<br />(8) EDA 125, 152<br />(9) EDA 131<br />(10) EDA 199<br />