EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Mongolie Des chrétiens protestants se plaignent d'une détérioration du climat social

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Mongolie

Imprimer

Des chrétiens protestants se plaignent d'une détérioration du climat social [ Bulletin EDA n° 200 ]

01/06/1995

Depuis quelques semaines, plusieurs dirigeants de la petite communauté chrétienne protestante s'inquiètent de ce qui leur apparaît comme un manque de tolérance vis-à-vis des non-bouddhistes. A partir du mois d'avril, des articles anti-chrétiens ont commencé à paraître dans deux journaux appartenant à l'Etat; des membres de la société biblique de Mongolie et de l'Eglise du Christ se plaignent d'être harcelés et menacés de plus en plus souvent; un membre de l'Eglise a même été physiquement agressé.

Le numéro d'avril de Mash Nuuts, journal publié par le bureau des renseignements généraux de l'Etat, demande qu'une action soit prise à l'encontre de plusieurs groupes chrétiens dont la société biblique de Mongolie et l'Eglise du Christ, considérés comme "les centres principaux de la religion étrangère à Oulan-Bator. Les divers groupes religieux qui viennent en Mongolie et qui ne sont pas d'ici amèneront la division parmi les Mongols, créeront des problèmes au niveau des races, des nationalités et des religions et diviseront le pays. Il est donc important de surveiller ces groupes et de prendre des décisions afin de régler ce problème

Le 11 avril 1995, le journal Ardyn Erh, qui appartient lui aussi à l'Etat, publiait de son côté un article demandant que le bouddhisme remplace l'idéalisme occidental. Selon l'article, le christianisme met l'accent sur les idées de "liberté, égalité, fraternitéconcepts qui sont "irréalistes" et "irréalisablesL'un de ses traits est "d'obliger tout le monde à accepter cette idéologie portée par les missionnairesLe journaliste conclut que "le bouddhisme est supérieur au christianisme parce qu'il comporte un enseignement sur la souffrance

A la suite de la publication de ces deux articles, le 23 avril, un chrétien mongol, Amgalan-Baatar, a été battu et poignardé par trois hommes. Avant l'incident, Baatar avait affirmé à des amis que ses conversations téléphoniques avec d'autres chrétiens étaient surveillées. Quelques jours plus tôt, la maison d'une responsable de la société biblique, Altan-Chimeg, avait été à deux reprises forcée et mise à sac par des inconnus. Selon Chimeg, ces incidents sont une riposte à sa campagne publique contre une loi en vigueur depuis 1993, qui vise à circonscrire les activités des groupes chrétiens (10).

Chimeg et son organisation ont poussé très loin leurs critiques du gouvernement mongol et des observateurs estiment que la nouvelle campagne anti-chrétienne est surtout dirigée contre la mouvance chrétienne à laquelle se rattache la société biblique de Mongolie. La plupart des autres groupes chrétiens estiment que leur situation ne s'est nullement détériorée.

Notes

(10) EDA 169<br />