EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Mongolie Les évangélistes s'inquiètent de la possible émergence d'un courant nationaliste antichrétien au gouvernement

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Mongolie

Imprimer

Les évangélistes s'inquiètent de la possible émergence d'un courant nationaliste antichrétien au gouvernement [ Bulletin EDA n° 167 ]

16/12/1993

Une série d'émissions chrétiennes pour enfants produite par une organisation évangéliste américaine devait être programmée sur la télévision nationale (17). L'accord du gouvernement avait été obtenu au début de l'année 1993. Inquiets de ne pas voir cet accord se concrétiser, les représentants de la maison de production sont venus en Mongolie en septembre 1993 pour demander des explications au ministère de la Culture.

"Le ministre nous a dit qu'une décision serait prise dans le mois et que le ministère publierait aussi des directives concernant les programmes religieux télévisés", confiait Kim Mitchell, représentant de la maison de production américaine, à la sortie de la réunion.

Pourtant, trois mois plus tard, aucune décision concrète n'est encore prise sur la programmation de la série. Certains observateurs évangélistes voient dans cette lenteur le signe d'un changement d'attitude vis-à-vis du christianisme. Bien que la nouvelle constitution garantisse la liberté religieuse, ils estiment qu'un courant nationaliste se développe depuis quelque temps dans les milieux dirigeants et inspire des attitudes "xénophobes et antichrétiennes".

Une source citée par l'agence américaine News Network International a déclaré : "La Mongolie est en train d'étudier un projet de loi qui limitera le nombre d'églises autorisées à un chiffre inférieur à ce qu'il est aujourd'hui. Par ailleurs le ministère de l'Education met au point un ensemble de règlements qui aura pour effet de faire sortir du pays la plupart des enseignants chrétiens". Un missionnaire, cité par la même agence, déclare de son côté : "Le président d'une institution américaine qui fournit des professeurs d'anglais à la Mongolie a été récemment informé que la raison réelle de cette nouvelle politique est le trop grand nombre de jeunes gens qui deviennent chrétiens sous l'influence de ces enseignants".

Les mêmes sources évangélistes mettent ce renouveau du nationalisme en Mongolie en parallèle avec un intérêt populaire croissant pour le bouddhisme traditionnel (18) : "Au début du mois de septembre, note le missionnaire déjà cité, les cendres de Bouddha ont été amenées en Mongolie et la télévision a montré les dirigeants gouvernementaux s'agenouillant devant elles".

La Mongolie n'est plus en régime communiste et depuis avril 1990 les Eglises chrétiennes ont la possibilité de s'installer dans le pays où il n'y avait pratiquement aucun chrétien jusqu'à cette date (19). Des organisations évangélistes, américaines en particulier, ont alors commencé à envoyer des enseignants et des missionnaires.

Dans le même temps, le gouvernement de Mongolie demandait au Vatican d'envoyer des missionnaires catholiques et établissait des relations diplomatiques avec le Saint-Siège (20). Trois prêtres de la congrégation d'origine belge des Pères de Scheut sont aujourd'hui établis à Oulan-Bator (21) et engagés dans des actions humanitaires tout en apprenant la langue du pays.

Notes

(17) EDA 153 (18) EDA 111 (19) EDA 131
(20) EDA 125, 131 (21) EDA 152