EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Deux mois après le séisme, de nombreuses personnes sont toujours en hébergement provisoire

Japon 09/05/2011

Deux mois après le séisme du 11 mars, les médias continuent de couvrir de près l’évolution de la situation à la centrale nucléaire de Fukushima. Dans le Tohoku, la région dont les côtes ont été touchées par le tsunami, les réfugiés hébergés dans des abris d’urgence sont encore très nombreux, environ 120 000 (1). Dans le diocèse de Sendai, le Centre de soutien d’urgence, mis sur pieds par les évêques japonais le 16 mars (2), coordonne l’aide apportée par quelque 500 bénévoles, venus de tout le pays.

Témoignage d’un missionnaire dans les régions sinistrées par le séisme du 11 mars 2011

Japon 01/04/2011

Membre des Missions Etrangères de Paris, le P. Antoine de Monjour est prêtre dans la paroisse catholique de Nasu, localité de la préfecture de Tochigi. Située à l’intérieur des terres, Nasu est sur un plateau, dans une région montagneuse. La ville a donc subi le tremblement de terre mais n’a pas été touchée par le tsunami. Trois semaines après le séisme, elle est cependant sous la menace d’une contamination radioactive, la centrale de Fukushima étant située à une centaine de kilomètres en direction du nord-est. Par des e-mails en date des 27 et 29 mars, le P. de Monjour témoigne du fait que, si les conditions de vie vont en s’améliorant, celles-ci demeurent précaires :

L’évêque de Takamatsu explique sa position au sujet de la présence problématique du Chemin néo-catéchuménal dans son diocèse

Japon 22/03/2011

Dans un entretien accordé le 9 mars dernier à Eglises d’Asie, Mgr Mizobe Osamu, évêque de Takamatsu, diocèse du Shikoku, a précisé sa position concernant la présence et l’action du Chemin néo-catéchuménal dans son Eglise. Depuis plusieurs années, l’activité de cette communauté missionnaire d’origine espagnole soulève de graves difficultés, notamment en termes d’unité au sein de la communauté catholique (1).

POUR APPROFONDIR - Chemin néo-catéchuménal : « Pour un dialogue en vérité »

Japon 22/03/2011

Le 27 février 2011, dans les colonnes du Katorikku Shimbun, le journal catholique de la Conférence des évêques du Japon, Mgr Ikenaga Jun, archevêque d’Osaka et président de la Conférence épiscopale, a fait paraître un texte intitulé : « Pour un dialogue en vérité ». Eglises d’Asie en publie ci-dessous une traduction française. Mgr Ikenaga interpelle les responsables du Chemin néo-catéchuménal, les enjoignant de répondre à son appel au dialogue. Les responsables éditoriaux du Katorikku Shimbun précisent par ailleurs qu’ils ont demandé, en vain, au Chemin néo-catéchuménal de s’exprimer à leur tour dans les colonnes de leur journal.

POUR APPROFONDIR - Séisme du 11 mars 2011 : Lettre d’un secouriste japonais d’origine vietnamienne

Japon 21/03/2011

La lettre ci-dessous, rédigée par un policier japonais d’origine vietnamienne (1), a été mise en ligne le 17 mars 2011 sur le blog de l’écrivain vietnamien Pham Viêt Dao (http://phamvietdaonv.blogspot.com/). Elle rapporte les faits et les réactions dont son auteur a été témoin au cours des opérations de secours aux victimes du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars dernier. La traduction française est de la Rédaction d’Eglises d’Asie.

Dans le Tohoku, l’Eglise catholique se mobilise pour les survivants du séisme du 11 mars

Japon 17/03/2011
Dans le Tohoku, l’Eglise catholique se mobilise pour les survivants du séisme du 11 mars

Le 16 mars, un groupe d’évêques japonais, représentant l’ensemble des seize diocèses que compte l’Eglise catholique au Japon, s’est réuni à l’évêché de Sendai, diocèse qui est au cœur du Tohoku, cette vaste région qui s’étend au nord de Tokyo et qui a été la plus gravement meurtrie par le séisme du 11 mars et le tsunami qui a suivi. Pour faire face à l’afflux de bonne volonté et aux volontaires qui se présentent des régions épargnées par le tremblement de terre, ...

Séisme du 11 mars : témoignages de missionnaires présents sur le terrain

Japon 14/03/2011
Séisme du 11 mars : témoignages de missionnaires présents sur le terrain

A Hakodate, dans le sud du Hokkaido, un prêtre des Missions Etrangères de Paris, indique que la vague, d’une hauteur de près de 2 mètres, engendrée par le tremblement de terre, a envahi le quartier du port sans faire de dégâts autres que matériels. Les habitants s’emploient à nettoyer tandis que la vie reprend son cours. « Les Japonais ne forment pas un peuple qui se lamente devant l’adversité, mais au contraire combat pour rester en vie : quelle leçon ! », commente le missionnaire présent au Japon depuis une quinzaine d’années.

Dans un entretien exclusif pour Eglises d'Asie, Mgr Takami, archevêque de Nagasaki, explique les défis de la nouvelle évangélisation dans son diocèse

Japon 08/03/2011
Dans un entretien exclusif pour Eglises d'Asie, Mgr Takami, archevêque de Nagasaki, explique les défis de la nouvelle évangélisation dans son diocèse

Mgr Takami Mitsuaki, archevêque de Nagasaki, explique le sens de la démarche synodale qu'il vient de lancer dans son diocèse et la nécessité d'un renouveau missionnaire au sein d’une communauté catholique qui s’étiole.   « Je suis archevêque depuis huit ans, a déclaré à Eglises d’Asie le 7 mars dernier, Mgr Takami Mitsuaki, j'ai proposé des choses...

L’évêque du diocèse de Takamatsu suspend les activités du Chemin néo-catéchuménal dans son diocèse

Japon 21/01/2011

Dans une Lettre pastorale diffusée le 20 janvier 2011, Mgr Mizobe Osamu, évêque du diocèse catholique de Takamatsu, a annoncé à ses diocésains que les activités du Chemin néo-catéchuménal à Takamatsu étaient suspendues « dans l’attente des résultats de la visite de l’envoyé spécial du Saint-Père ».

POUR APPROFONDIR - Lettre pastorale de l’évêque de Takamatsu au sujet du Chemin néo-catéchuménal

Japon 21/01/2011

Le 20 janvier 2011, Mgr Mizobe Osamu, évêque du diocèse de Takamatsu (sur l’île de Shikoku), a publié une Lettre pastorale à l’occasion de la nouvelle année. Sobrement intitulée « Le Chemin néo-catéchuménal », ce texte aborde de front la question qui agite l’Eglise catholique au Japon, à savoir la présence – et les difficultés qu’elle soulève – de la communauté missionnaire d’origine espagnole.