EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Kobé : l'archidiocèse d'Osaka lance un plan de renaissance après le tremblement de terre de Hanshin-Awaji

Japon 16/03/1995

A la suite du tremblement de terre qui a frappé Kobé (5), Mgr Paul Yasuda Hisao, archevêque d'Osaka, a publié le 18 février 1995, un avis à tous ses diocésains dans lequel il définit les priorités et les principes du travail de restauration. "La reconstruction que l'archidiocèse d'Osaka envisage après le tremblement de terre de Hanshin-Awaji ne consistera pas à restaurer les structures matérielles dans leur état antérieur, mais à participer à la Pâque du Christ qui est un passage du péché à la grâce, des ténèbres à la lumière, de la mort à la nouvelle vie dans le Christ ressuscité."

L'Action catholique ouvrière décide de promouvoir en priorité le rôle des femmes

Japon 01/02/1995

Les délégués de l'Action catholique ouvrière, créée il y a trente ans, ont tenu leur sixième réunion nationale du 18 au 20 novembre 1994 dans le diocèse d'Urawa, près de Tokyo, sur le thème : "Pour bâtir une société nouvelle, remplie d'espoir".

A Kobé, les catholiques en première ligne pour l'organisation des secours

Japon 01/02/1995

L'Eglise catholique de Nakayamate à Kobe, pourtant détruite en partie par le tremblement de terre, est devenue dans les heures qui ont suivi la catastrophe le centre de secours de l'Eglise catholique. C'est l'archevêque d'Osaka, Mgr Paul Hisao Yasuda qui réside à Nishinomiya, qui a pris la tête de l'organisation.

AVANT QUE LE SIECLE NE SE TERMINE...

Japon 16/01/1995

I - CINQUANTE ANS APRES LA GUERRE

MESSAGE DE NOUVEL AN de Mgr Hisao Yasuda, archevêque d'Osaka

Japon 16/01/1995

Cette année sera pour le Japon le 50ème anniversaire de la fin de la guerre du Pacifique qui a conduit le pays à une capitulation sans conditions. C'est donc une occasion historique de grande importance, pour nous, de procéder à un examen de conscience au sujet du sens de cette guerre, des différentes responsabilités engagées ainsi que de la façon dont nous les avons traitées durant ces 50 années; une occasion aussi pour nous décider à nous engager pour l'avenir.

Une troisième équipe de volontaires est partie se mettre au service des réfugiés du Rwanda

Japon 16/01/1995

Le 27 novembre 1994, le P. Miroshi Kajikawa, président de la commission épiscopale pour la coopération internationale, a remis des croix de départ en mission à deux religieuses et à trois laïcs. Cette équipe de volontaires, la troisième que la conférence des évêques envoie aux réfugiés du Rwanda, est partie le 29 novembre. Elle travaillera pendant trois mois au camp de Bilaba, Zaïre.

Les évêques se penchent sur le problème posé par le shintoïsme d'Etat

Japon 01/12/1994

La commission épiscopale des affaires sociales est en train d'orienter sa réflexion sur les relations que l'Eglise catholique peut ou ne peut pas entretenir avec le shintoïsme d'Etat. Le cinquantième anniversaire de la fin de la deuxième guerre mondiale qui sera célébré en 1995 va en effet à nouveau poser la question de la participation des évêques et des personnalités chrétiennes aux manifestations shintoïstes organisées par l'Etat (13).

Une condamnation pour refus de donner ses empreintes digitales est infirmée en appel par le tribunal d'Osaka

Japon 16/11/1994

M. Jung Chang, aujourd'hui âgé de 38 ans, sujet d'ascendance coréenne privé de la nationalité japonaise bien que sa famille fût établie au Japon depuis trois générations, avait refusé en 1985 de donner ses empreintes digitales au service administratif des étrangers. Arrêté en 1986, il avait été contraint de donner ses empreintes et condamné par le tribunal de Kyoto à une peine de prison. Il avait fait appel de ce jugement et réclamé un million de yen de dommages et intérêts (200.000 F) (10).

Osaka : des consultations médicales sont proposées aux travailleurs étrangers dans un local du séminaire

Japon 16/10/1994

Le comité de coopération internationale de l'archidiocèse d'Osaka s'est aperçu que beaucoup de travailleurs étrangers ne vont pas voir le médecin. Atsuko Matssura, membre du comité, explique qu'ils en sont empêchés faute d'assurance maladie ou à cause de la langue. Après une enquête sur les besoins de santé des travailleurs étrangers, le comité en a fait l'objet d'une session en juillet 1994 avec des organisations civiles. Dix médecins ont offert leur concours et un programme d'assistance sanitaire a été mis en route par le comité.

Les catholiques sont interrogés sur le système d'organisation des paroisses

Japon 16/07/1994

L'organisation paroissiale vient de faire l'objet d'un questionnaire envoyé à quatre cents catholiques appartenant à quatre-vingts paroisses des seize diocèses du Japon. Trois cent vingt des personnes interrogées ont répondu.