EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Des chrétiens japonais, traumatisés par les déviances meurtrières de la secte Aum, s'interrogent: les sectes ne révèlent-elles pas une pathologie cachée de la société?

Japon 01/10/1996

La trente-troisième rencontre du Centre catholique de recherche sociale s'est tenue à Yokohama au cours du mois d'août 1996. Le thème de cette année était centré autour de la secte Aum. La question est au centre des préoccupations de la société japonaise depuis le traumatisme causé par les déviances meurtrières de la secte. Les catholiques ont-ils quelque chose à changer dans leurs méthodes ou dans leur vie ? Ce ne sont pas par centaines mais par milliers que se comptent les sectes au Japon (en japonais : les nouvelles religions) Elles représenteraient 10 à 20 % de la population. C'est dire l'influence qu'elles exercent sur la société. Beaucoup de jeunes en particulier, mécontents des religions traditionnelles, se tournent vers ces nouvelles sectes.

Okinawa : les habitants de l'île ne supportent plus la présence militaire américaine

Japon 16/09/1996

Le gouvernement japonais est dans l'embarras depuis le référendum illégalement organisé, le 9 septembre 1996, sur l'île d'Okinawa et dont les résultats ont manifesté un rejet populaire massif de la présence militaire américaine. 89% des habitants ont en effet exprimé leur soutien au gouverneur de l'île, Masahide Ota, qui refuse depuis un an de signer la rituelle reconduction des accords de 1972 entre le Japon et les Etats-Unis. Ces accords prévoyaient la rétrocession de l'île au Japon et, en échange, les Américains obtenaient la permission d'établir des installations militaires.

L'évolution démographique inquiète le gouvernement

Japon 01/09/1996

Le ministère japonais de la Santé signale dans son rapport annuel sur l'état de la population que le nombre des naissances continue de diminuer d'année en année et qu'en 1995 il a atteint le plus bas niveau enregistré au Japon depuis que les statistiques existent (1899), abaissant ainsi le taux de fécondité à 1,3%. En comparaison, celui de la France est de 1,8%.

Les évêques demandent au gouvernement d'indemniser individuellement les femmes d'Asie enrôlées de force au cours de la deuxième guerre mondiale

Japon 16/07/1996

Le 3 juin 1996, la commission épiscopale pour les affaires sociales a envoyé une note au premier ministre japonais, M. Ryûtarô Hashimoto. La commission demande au gouvernement de bien vouloir accepter rapidement les conclusions du rapport Coomaraswamy du comité des droits de l'homme des Nations Unies, au sujet des femmes enrôlées de force par les armées japonaises "pour le confort des soldats" sur tous les théâtres d'opérations de la deuxième guerre mondiale.

Les statistiques de l'Eglise catholique pour 1995 indiquent un nouveau fléchissement

Japon 16/07/1996

Le bureau du comité permanent de l'épiscopat japonais vient de publier, sans commentaire, la première partie des statistiques officielles de l'Eglise du Japon pour 1995. Le titre en est cependant révélateur : "Toujours l'inquiétude".

Osaka : dix-huit mois après le tremblement de terre de Kobé, l'archevêque publie un bilan financier des aides reçues et distribuées

Japon 01/07/1996

Dix-huit mois après la catastrophe de Kobé qui fit plusieurs milliers de victimes et provoqua des dégâts considérables dans la région (11), l'archevêque d'Osaka, Mgr Yasuda, a publié un bilan financier des aides reçues par lui et de l'utilisation qui en a été faite par l'archidiocèse.

L'épiscopat japonais travaillera avec l'épiscopat coréen pour rectifier "l'histoire tronquée" des relations entre les deux pays

Japon 01/07/1996

A la suite d'une initiative de la conférence épiscopale coréenne, prise au cours de la visite ad limina à Rome des évêques en février 1996, une rencontre a eu lieu récemment entre les délégués des évêques coréens et ceux de l'épiscopat japonais. L'objectif est de parvenir à une attitude commune quant à l'histoire controversée des relations entre les deux pays.

Fukuoka : un forum national sur la situation des travailleurs immigrés a réuni plusieurs centaines de participants

Japon 01/06/1996

Du 27 au 29 avril 1996, la cathédrale catholique de Fukuoka a accueilli le premier forum national des organisations engagées au service des travailleurs immigrés au Japon. 400 participants, protestants, catholiques ou membres d'organisations non gouvernementales, représentaient une cinquantaine d'associations actives dans tous les coins du pays. Le thème principal de la réflexion qui s'est poursuivie pendant trois jours était : la construction d'une société pluraliste.

LES JAPONAIS EN ASIE

Japon 16/05/1996

"Mgr Hamao, qu'avez vous fait pendant la guerre ?" Invariablement, c'était la question qu'on me posait partout en Asie il y a quinze ans quand j'étais en visite. Habituellement, ce sont des hommes qui me posaient la question. De mon apparence physique ils tiraient probablement la conclusion que j'avais dû être soldat dans l'armée japonaise au moment de la guerre du Pacifique. Quand je leur disais qu'à cette époque-là j'étais encore sur les bancs de l'école, leur attitude réservée se transformait en soulagement et devenait amicale, et nous pouvions commencer à parler librement.

Fukuoka : un catholique accusé d'aide à étrangers en situation irrégulière a été condamné à la prison avec sursis

Japon 01/04/1996

Le 13 mars 1996, dans la ville de Fukuoka sur l'île méridionale de Kyushu, après deux ans de procédure et 22 séances d'auditions de témoins, le procès de M. Aoyagi Yukinobu est arrivé à son terme (3). Le militant catholique a été condamné à huit mois de prison avec sursis et trois ans de probation. Le ministère public réclamait dix mois de prison ferme. M. Aoyagi avait déjà subi trois mois de détention préventive d'octobre 1994 à janvier 1995.