EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon La Conférence des évêques catholiques du Japon a publié une lettre pastorale importante sous le titre : "Regard sur la vie"

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Imprimer

La Conférence des évêques catholiques du Japon a publié une lettre pastorale importante sous le titre : "Regard sur la vie" [ Bulletin EDA n° 327 ]

16/03/2001

Le 27 février, au cours d'une conférence de presse, les évêques catholiques du Japon ont présenté une importante lettre pastorale : "Regard sur la vie", qui se veut un message adressé non seulement aux catholiques mais à toute la nation à l'occasion du troisième millénaire. Ce texte est une mise en garde des évêques adressée au pays tout entier, le Japon, où, comme partout ailleurs, les atteintes à la vie humaine sont nombreuses. Ce texte de 129 pages est un long et courageux plaidoyer pour réaffirmer le caractère sacré de la vie.

Après un exposé biblique de 14 pages, le deuxième chapitre, intitulé "La famille sous pression", traite des problème du couple, de la famille, de la vie sexuelle et de la procréation dans la société japonaise d'aujourd'hui. Les évêques soulignent en particulier le faible taux de fécondité (1,4 enfants par femme en âge de procréer) qui fait peser sur les générations plus jeunes le poids très lourd des générations vieillissantes et la tendance qu'ont les parents à traiter les enfants plus comme une matière première que comme un don de Dieu. Le troisième chapitre, le plus long, 52 pages, s'intitule "A propos de la vie et de la mort". Il veut donner un éclairage chrétien à des problèmes aussi divers que le diagnostique prénatal, le handicap physique ou mental, le suicide, l'euthanasie, le développement et les limites de la recherche biologique, la mort cérébrale, l'utilisation des embryons pour la recherche ou la thérapie génétique, le clonage, l'environnement et le cadre de vie. L'abolition de la peine de mort et la transplantation d'organes pour lesquelles le public japonais se montre si réticent n'ont pas été oubliées pour autant.

Ce document a été conçu par les archevêques de Tôkyô (Mgr Okada), d'Osaka (Mgr Ikenaga), de Nagasaki (Mgr Shimamoto), avec la coopération de différents spécialistes et experts. C'est Mgr Mori, l'ancien évêque auxiliaire de Tôkyô, qui en a supervisé la rédaction définitive en japonais. La traduction anglaise paraîtra en avril prochain et sera disponible sur le site web de la Conférence épiscopale japonaise.