EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon Suppression de l'obligation des empreintes digitales pour les étrangers

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Imprimer

Suppression de l'obligation des empreintes digitales pour les étrangers [ Bulletin EDA n° 127 ]

16/02/1992

Le gouvernement japonais vient d'introduire au parlement une proposition de loi visant à supprimer l'obligation faite à des centaines de milliers d'étrangers d'apposer leurs empreintes digitales sur les documents officiels du département de l'immigration. Cette obligation existe au Japon depuis plus de quarante ans et affecte plus spécialement les Coréens installés quelquefois dans le pays depuis plusieurs générations et qui ne bénéficient pas encore de la citoyenneté.

Selon le nouveau projet de loi, les empreintes digitales seraient supprimées pour 640 000 étrangers, résidents permanents d'origine coréenne pour la plupart, mais elles resteraient en vigueur pour 320 000 autres qui ne bénéficient pas du statut de résidents permanents.

Depuis plusieurs années (6), les Eglises sont à l'avant-garde du combat contre l'imposition des empreintes digitales qui assimile tous les étrangers à des criminels.

Le 10 janvier 1991, M. Kaifu, premier ministre japonais, avait promis au gouvernement de Corée du Sud de réviser cette pratique du département de l'immigration, perçue comme raciste et discriminatoire (7).

Notes

(6) EDA 72, 92 (7) EDA 103<br />