EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon Les évêques et le transport des réfugiés du Golfe

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Imprimer

Les évêques et le transport des réfugiés du Golfe [ Bulletin EDA n° 105 ]

16/02/1991

Le numéro du 8 février 1991 du grand quotidien de Tokyo, "Asahi Shimbun", a présenté Mgr Sôma, évêque catholique de Nagoya, dans sa rubrique "l'homme du jour". Il est en effet le principal responsable d'une intervention sans précédent des évêques japonais dans la vie publique du pays.

Le débat fait rage au Japon sur la question de savoir si le gouvernement doit envoyer des avions militaires C.130 pour assurer le transport de réfugiés entre Amman et Le Caire. L'envoi de personnel et de matériel militaires serait anticonstitutionnel, arguent les membres de l'opposition soutenus par une partie non négligeable de l'opinion publique. Les Américains et leurs alliés font pourtant pression sur le gouvernement japonais pour qu'il participe davantage à l'effort de guerre.

Les évêques catholiques, sous l'impulsion de Mgr Sôma, ont donc décidé de louer autant d'avions civils que possible pour assurer le transport des réfugiés de la guerre du Golfe. Avec la collaboration des Eglises protestantes, ils ont lancé une souscription publique qui, en une semaine, a atteint la somme de 2 500 000 F, ce qui est suffisant pour louer une dizaine d'avions de transport civils.

L'initiative des évêques semble jouir d'un important soutien populaire dans le pays et contribue sans doute à faire évoluer le débat sur la participation du Japon à l'effort de guerre.