EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Japon Empreintes digitales: le gouvernement assouplit sa position

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Japon

Imprimer

Empreintes digitales: le gouvernement assouplit sa position [ Bulletin EDA n° 103 ]

16/01/1991

C'est le 10 janvier 1991, durant sa visite en Corée du sud, que M. Toshiki Kaifu, premier ministre, a annoncé la décision de son gouvernement d'abolir le système qui impose aux résidents étrangers, en particulier Coréens, d'apposer leurs empreintes digitales pour obtenir leurs permis de résidence.

Depuis plusieurs années, une campagne était menée au Japon contre un système accusé d'assimiler les résidents étrangers à des criminels. Les plus concernés étaient les 680 000 Coréens résidant au Japon depuis plusieurs générations. Les Eglises ont pris une large part à cette campagne, et plusieurs missionnaires étrangers ont refusé de donner leurs empreintes par solidarité avec la communauté coréenne (6).

Les détails des nouvelles procédures pour obtenir un permis de résidence ne sont pas encore connus.

Notes

(6) EDA 92<br />