EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Protestants: la réunification à l'ordre du jour

Corée du Sud 16/12/1990

Sous le patronage du Conseil oecuménique des Eglises, des chrétiens coréens du nord et du sud se sont réunis en Suisse pour mettre au point un programme de cinq ans devant aboutir en 1995 à une année jubilaire dans la tradition de l'Ancien Testament: une année qui marquera le temps de la restitution de la terre à tous et la libération de tous les esclaves (4).

Les évêques demandent la libération des prisonniers politiques

Corée du Sud 01/12/1990

Lors de la réunion d'automne de la Conférence épiscopale, qui s'est terminée le 22 novembre 1990, les évêques ont décidé d'envoyer une lettre au président Roh Tae-woo pour demander la libération du P. Paul Moon Kyu-hyun et de tous les prisonniers politiques. Cela permettra de créer une atmosphère de réconciliation qui ne peut que faciliter la réunification du nord et du sud, disent les évêques.

Un évêque local pour le diocèse d'Andong

Corée du Sud 16/11/1990

Le P. Ignace Pak Sok-hee, professeur de philosophie à Taegu, a été nommé le 30 octobre 1990 pour succéder à Mgr René Dupont comme évêque du diocèse d'Andong.

L'Eglise investit dans les medias

Corée du Sud 16/11/1990

"Sur les 18 millions de personnes qui vivent à Séoul et dans sa banlieue, nous estimons notre audience potentielle à 5 millions", a déclaré le P. Jacques Cho Duk-hyun, président de "Radio Paix" dans une interview publiée par "Asia Focus", le 3 novembre 1990. Cette station de radio, fondée en mars 1989 (3), appartient à l'archidiocèse de Séoul.

NOS INQUIETUDES FACE A LA REALITE SOCIALE

Corée du Sud 16/11/1990

Une déclaration de la Commission Justice et paix de l'Eglise de Corée

Evêques sous surveillance

Corée du Sud 01/11/1990

Quatre évêques catholiques, dont le cardinal Kim, une soixantaine de prêtres, des religieuses ainsi que des leaders laïcs étaient surveillés et mis sur tables d'écoute par la Sécurité militaire. Un évêque anglican, des personnalités protestantes du Conseil national des Eglises, des dirigeants bouddhistes faisaient aussi partie, avec des membres de l'opposition et des intellectuels, de la liste de 1303 noms rendue publique le 4 octobre 1990 par un jeune soldat de l'armée coréenne, Yoon Sok-yang. Celui-ci avait déserté en emportant une partie des archives de la Sécurité.

"UN IMMENSE ESPOIR AU COEUR DES COREENS" Une interview de Mgr Dupont, évêque d'Andong

Corée du Sud 16/10/1990

On parle beaucoup aujourd'hui de réunification de l'Allemagne. Qu'en est-il de la réunification de la Corée ?

Que sont-ils devenus ?

Corée du Sud 01/10/1990

Le président de la Conférence épiscopale, Mgr Kim Nam-soo, évêque de Su Won, vient d'envoyer officiellement une lettre, datée du 30 août 1990, à la Croix-rouge coréenne pour s'enquérir du sort réservé aux prêtres, religieux et séminaristes capturés par les communistes nord-coréens pendant la guerre de Corée de 1950 à 1953.

Echanges ?

Corée du Sud 16/09/1990

Alors que les relations entre les deux Corées passent par une série de hauts et de bas, un groupe de laïcs catholiques du sud présente de nouvelles propositions visant à réunir les Coréens par-dessus leur frontière militaire.

Arrestation d'un leader protestant

Corée du Sud 16/07/1990

M. Chang Yoon Jae, président, élu en juin 1990, de la Conférence chrétienne d'Asie (3) basée à Hongkong, a été arrêté, le 9 juillet 1990, à l'aéroport de Séoul alors qu'il revenait dans son pays après une année d'absence.