EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

1 million de signatures contre la libéralisation de l'avortement

Corée du Sud 01/11/1992

Le 21 octobre 1992, la Conférence épiscopale de Corée a présenté au parlement une pétition

Les relations commencent à s'organiser avec l'Eglise catholique de Corée du Nord

Corée du Sud 01/10/1992

Un certain nombre d'initiatives récentes indiquent que l'Eglise de Corée du Sud s'intéresse de plus en plus à la Corée du Nord. Mgr I Tong-Ho, abbé bénédictin, responsable du comité pour la Mission dans le Nord, et administrateur du diocèse de Hamheung, a déclaré, lors de la troisième assemblée des laïcs d'Asie orientale, que des Coréens du Nord passaient en Chine et y recevaient le baptême et le sacrement de pénitence sous couvert de visites familiales. Il s'agirait principalement de jeunes issus de vieilles familles chrétiennes... Le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Corée du Sud, le 24 août 1992, accélérera le processus d'évolution de la société en Corée du Nord et permettra d'envisager la Mission en Corée du Nord sous un aspect nouveau.

La pratique dominicale concerne moins de 40% de la population catholique

Corée du Sud 01/09/1992

Une enquête récente, conduite par un institut de sondage coréen, conclut que 39.7% des catholiques coréens vont à la messe une fois par semaine et ils sont un peu moins de 50% à contribuer financièrement à la vie de l'Eglise.

Le diocèse de Chonju en campagne pour faire libérer le P. Moon Kyu-hyun

Corée du Sud 16/07/1992

Le 14 juin 1992, prêtres et laïcs du diocèse de Chonju ont lancé une campagne de signatures pour demander la libération du P. Moon Kyu-hyun. Celui-ci a été condamné à 5 ans de prison pour avoir violé la loi sur la sécurité de l'Etat en faisant un voyage illégal en Corée du Nord au mois d'août 1989 en compagnie d'une étudiante catholique, Susana Im Su-kyong, condamnée elle aussi à la même peine (7). Ce voyage avait été organisé dans le cadre d'une campagne de l'Association des prêtres pour la justice, en faveur de la réunification de la Corée.

L'avortement n'est plus un crime puni par la loi, mais l'adultère le reste

Corée du Sud 01/07/1992

Le nouveau code pénal qui doit entrer en vigueur dans les mois qui viennent prévoit que "les relations sexuelles hors mariage, avec fausse promesse de mariage" ne seront plus un crime passible de poursuites pénales. De même pour l'avortement, quand la santé de la mère est en danger ou que la grossesse est le résultat d'un viol ou encore que le foetus montre des signes de malformation.

Le cardinal Kim demande au gouvernement d'abolir la peine de mort

Corée du Sud 16/06/1992

Dans un communiqué du 30 mai 1992, le cardinal Kim Sou Hwan, archevêque de Séoul, prend position contre la peine de mort et demande au gouvernement sud-coréen de l'abolir.

Le cardinal Kim s'est adressé aux parlementaires catholiques

Corée du Sud 16/06/1992

Une réunion de réflexion pour les parlementaires catholiques a été organisée à Séoul, le 15 mai 1992, par l'hebdomadaire "Pyonghwa Shinmun" (journal de la paix), organe de l'archidiocèse de Séoul. Les débats se sont déroulés autour du thème "morale et politique".

Les catholiques sont presque trois millions

Corée du Sud 01/06/1992

La Conférence épiscopale de Corée a fait connaître le résultat d'une enquête conduite en 1991 sur l'ensemble des diocèses de Corée du Sud. Sur une population totale de 43 millions de personnes, 2 923 386 sont catholiques, soit 6,7%. Plus d'un tiers de ces catholiques vivent dans l'archidiocèse de Séoul.

Une rencontre de chrétiens du Nord et du Sud, prévue à Séoul, a été annulée

Corée du Sud 01/03/1992

Une délégation de chrétiens de Corée du Nord a annulé une visite qu'elle devait effectuer à Séoul, le 17 février 1992. Les 10 membres de la Fédération chrétienne de Corée du Nord avaient été invités à participer à l'assemblée générale du Conseil national des Eglises coréennes qui s'est tenue à Séoul du 12 au 19 février.

Le chef de la secte "Moon" est rentré à Séoul: il ne sera pas inculpé

Corée du Sud 01/02/1992

Après son voyage controversé en Corée du Nord où il s'était rendu, en novembre 1991, sans l'autorisation du gouvernement (4), Moon Sun Myung, chef de l'Eglise de l'unification, ou secte "Moon", est rentré à Séoul en provenance de New York. Il avait auparavant reçu l'assurance qu'il ne serait pas arrêté à sa descente d'avion, ni inculpé d'intelligence avec la Corée du Nord.