EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Plus de la moitié des soldats coréens se déclarent chrétiens

Corée du Sud 01/12/1993

Selon des chiffres que vient de diffuser le gouvernement, près de 80 % des soldats de l'armée active se réclament d'une appartenance religieuse, plus de la moitié se disent chrétiens.

Catholiques et bouddhistes se joignent à la campagne contre la corruption

Corée du Sud 01/12/1993

Dans le cadre de la lutte contre la corruption entamée par le président Kim Young Sam depuis son arrivée au pouvoir, certaines autorités religieuses du pays viennent de prendre des initiatives pour une plus grande transparence de leurs comptes.

L'Association nationale des prêtres pour la justice veut envoyer des prêtres en Corée du Nord

Corée du Sud 01/11/1993

L'association nationale des prêtres pour la justice, formée dans les années 70 pour lutter contre la dictature et aujourd'hui très engagée en faveur de la réunification du pays, a révélé le 13 octobre 1993 qu'elle avait entamé des discussions avec les autorités de Pyongyang pour que des prêtres catholiques puissent aller travailler en Corée du Nord.

Le cardinal Kim souhaite une campagne plus équitable contre la corruption

Corée du Sud 16/10/1993

Dans un discours prononcé le 21 septembre 1993 à l'institut du développement de Séoul, le cardinal Etienne Kim Sou Hwan, tout en maintenant son soutien à la lutte contre la corruption lancée par le président (4), a souhaité que celui-ci entende certaines critiques et ne cède pas à la tentation de l'arbitraire.

L'ARCHE QUI PREND L'EAU

Corée du Sud 16/09/1993

[NDLR. Youn Teukkil est membre du conseil pastoral d'une grande paroisse de Séoul. Les problèmes de l'Eglise de Corée qu'il aborde ici ont déjà été mentionnés dans EDA 111, 138...]

Le cardinal Kim soutient publiquement la campagne gouvernementale contre la corruption

Corée du Sud 01/09/1993

Dans son homélie du 15 août 1993, le cardinal Etienne Kim Sou Hwan, archevêque de Séoul, a apporté son soutien au président Kim Young Sam dans son entreprise d'assainissement des moeurs commerciales et dans sa lutte contre la corruption qui règne dans le milieu des affaires.

Les missionnaires de Maryknoll célèbrent le 70ème anniversaire de leur arrivée

Corée du Sud 01/07/1993

Le 14 mai 1993, les pères et les frères de Maryknoll, société missionnaire catholique américaine, ont célébré le 70ème anniversaire de leur arrivée en Corée.

Le cardinal Kim proteste contre le refus du gouvernement d'autoriser les émissions catholiques en province

Corée du Sud 16/06/1993

Dans une lettre adressée au président Kim Young-Sam le 2 juin 1993, le cardinal Etienne Kim Sou-hwan, archevêque de Séoul, demande que le gouvernement revienne sur son refus d'autoriser une extension de la radio catholique dans les diocèses de province.

La basilique de Chon Jin Am plongera ses fondations dans la mémoire des chrétiens de Corée

Corée du Sud 16/06/1993

A quelques kilomètres à peine de Séoul, des collines ont été rasées et des ravins vont être comblés pour préparer en pleine région de montagne l'esplanade sur laquelle sera érigée une basilique à la mémoire des fondateurs de l'Eglise de Corée. C'est là qu'au dix-huitième siècle se réunissaient quelques jeunes nobles, conscients de l'impasse dans laquelle était arrivée la société confucéenne de leur époque et en quête de la vérité. Le nom du lieu: Chon Jin Am signifie "ermitage de la vérité du ciel". Les tombes de cinq d'entre eux, dont celle de Jean-Baptiste Yi Byok, qui est considéré comme leur chef, sont là, à flanc de montagne, et les pèlerins viennent nombreux depuis qu'y a été bâti un carmel où prient aujourd'hui une vingtaine de religieuses. Mais le site a pris une autre dimension depuis que l'Eglise catholique a acquis là, pour la construction d'un vaste complexe, un domaine de soixante-six hectares qui s'étend sur sept vallées.

Séoul : les soeurs de la Sainte Famille gèrent un hôpital gratuit pour les pauvres

Corée du Sud 16/06/1993

Jusqu'au 31 mai 1990, ce bâtiment de sept étages en plein centre de Séoul était un hôpital ordinaire, c'est-à-dire payant. Le lendemain, 1er juin, il est devenu un hôpital entièrement gratuit, offrant les mêmes services qu'auparavant, mais, cette fois, seulement pour les pauvres des bidonvilles. Quelque 800 bénévoles : médecins, infirmières, aide-malades, chrétiens ou non-chrétiens, y travaillent gratuitement tous les jours, ainsi qu'une quinzaine d'employés salariés, aux côtés de vingt-six religieuses de la Sainte Famille.