EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Deux prêtres catholiques frappés de suspense pour "activités hérétiques"

Corée du Sud 16/02/1993

Deux prêtres catholiques du diocèse de Pusan ont été suspendus "a divinis" par leur évêque, Mgr Gabriel Lee Kap Soo, le 3 janvier 1993. Depuis un certain temps, les deux prêtres, qui sont frères, organisaient des liturgies non conformes à la tradition de l'Eglise et demandaient à leurs fidèles de garder le Saint-Sacrement chez eux. Ils encourageaient aussi des dévotions autour de leur mère, Maria Shon Bang Jan, qui prétend recevoir des révélations du Saint-Esprit depuis 1980.

Libération d'un pasteur presbytérien, d'un prêtre et d'une étudiante catholiques

Corée du Sud 16/01/1993

Par décret du 24 décembre 1992, le président Roh Tae-woo a accordé l'amnistie au pasteur presbytérien Moon Ik-hwan, au P. Paul Moon Kyu-hyon et à Mlle Susana Im Soo-kiong. Le pasteur presbytérien purgeait une peine de sept ans de prison pour avoir rencontré le président de la Corée du Nord à Pyongyang sans en avoir reçu l'autorisation du gouvernement de Séoul. Le P. Paul Moon et Susana Im avaient été arrêtés le 15 août 1989 et condamnés à cinq ans de prison pour avoir participé au festival mondial de la jeunesse organisé à Pyongyang par le gouvernement de Corée du Nord (12).

Les dirigeants religieux de Corée du Sud se préparent à des contacts avec leurs homologues du Nord

Corée du Sud 16/01/1993

Des représentants de diverses communautés religieuses de Corée du Sud se sont réunis à Séoul le 17 décembre 1992 pour échanger leurs expériences respectives et imaginer des moyens d'augmenter les occasions de rencontrer les communautés religieuses qui survivent en Corée du Nord. La réunion avait été organisée à l'occasion de la visite à Séoul du P. Luis M. Dolan, représentant du "Temple de la compréhension" aux Nations Unies. Celui-ci a fait part aux participants de ses contacts avec l'ambassade de la Corée du Nord à l'ONU et de projets de rencontres entre dirigeants religieux du Nord et du Sud. Le "Temple de la compréhension" organisera une réunion de prière pour les chefs religieux du Nord et du Sud au mont Paektu du 8 au 11 août 1993. Elle sera suivie d'une session de dialogue à Séoul.

Les chefs religieux s'engagent à rester neutres pendant la campagne présidentielle

Corée du Sud 16/12/1992

Les dirigeants religieux du pays ont déclaré le 1er décembre 1992 qu'afin de soutenir les efforts du gouvernement pour une élection loyale et claire le 18 décembre, ils resteraient neutres pendant la course à la présidence.

L'Eglise catholique de Corée veut structurer davantage son effort missionnaire

Corée du Sud 16/11/1992

Selon le journal catholique "La Paix", du 18 octobre 1992, l'Eglise catholique de Corée du Sud ressent de plus en plus le besoin d'un organisme responsable au niveau national de la mission à l'extérieur, tant en personnel qu'en aide matérielle. Cet organisme pourrait voir le jour sous les auspices de la Conférence épiscopale coréenne.

Qualités nécessaires aux hommes politiques candidats à la présidence, d'après les responsables religieux

Corée du Sud 16/11/1992

Le cardinal Kim Sou Hwan, archevêque de Séoul, a déclaré le 27 octobre 1992 qu'un candidat à la présidence doit avant tout se distinguer par son honnêteté et sa stricte moralité. C'est au cours d'une réunion, organisée à Séoul par une institution privée, à propos de la prochaine campagne électorale, que le cardinal Kim s'est exprimé au sujet des candidats.

Déception pour des milliers de membres des sectes : la fin du monde n'a pas eu lieu

Corée du Sud 16/11/1992

Le 28 octobre 1992 était la date, prévue par de savants calculs, de la fin du monde. Celle-ci n'ayant pas eu lieu, plusieurs milliers de croyants sont rentrés chez eux, au petit matin, déçus. La police nationale, apparemment mieux renseignée que les prédicateurs, avait déployé 15 000 hommes autour des 173 sanctuaires où les croyants s'étaient rassemblés, afin d'éviter les troubles qui pourraient se produire à la sortie si les fidèles qui n'étaient pas montés au ciel s'estimaient bernés.

1 million de signatures contre la libéralisation de l'avortement

Corée du Sud 01/11/1992

Le 21 octobre 1992, la Conférence épiscopale de Corée a présenté au parlement une pétition

Les relations commencent à s'organiser avec l'Eglise catholique de Corée du Nord

Corée du Sud 01/10/1992

Un certain nombre d'initiatives récentes indiquent que l'Eglise de Corée du Sud s'intéresse de plus en plus à la Corée du Nord. Mgr I Tong-Ho, abbé bénédictin, responsable du comité pour la Mission dans le Nord, et administrateur du diocèse de Hamheung, a déclaré, lors de la troisième assemblée des laïcs d'Asie orientale, que des Coréens du Nord passaient en Chine et y recevaient le baptême et le sacrement de pénitence sous couvert de visites familiales. Il s'agirait principalement de jeunes issus de vieilles familles chrétiennes... Le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Corée du Sud, le 24 août 1992, accélérera le processus d'évolution de la société en Corée du Nord et permettra d'envisager la Mission en Corée du Nord sous un aspect nouveau.

La pratique dominicale concerne moins de 40% de la population catholique

Corée du Sud 01/09/1992

Une enquête récente, conduite par un institut de sondage coréen, conclut que 39.7% des catholiques coréens vont à la messe une fois par semaine et ils sont un peu moins de 50% à contribuer financièrement à la vie de l'Eglise.