EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Des femmes catholiques s'interrogent sur leur rôle dans l'évangélisation

Corée du Sud 01/06/1994

Deux cent femmes religieuses et laïques ont participé le 19 avril 1994 à un séminaire organisé par l'association des supérieures majeures de Corée sur "le rôle et la mission des femmes dans l'évangélisation en l'an 2000".

Des catholiques et des bouddhistes demandent qu'on arrête de construire des centrales nucléaires

Corée du Sud 16/05/1994

Des catholiques et des bouddhistes Won se sont joints aux quelque trois mille militants rassemblés le 19 avril pour réclamer l'arrêt des travaux de mise en route des centrales n°3 et n°4 de Yongkwang, dont le démarrage est prévu pour le 1er août.

Les députés de l'assemblée nationale ont été informés de l'opposition de l'Eglise à l'avortement légal

Corée du Sud 16/05/1994

La commission des lois de l'assemblée nationale prépare une révision du code pénal. L'avortement serait décriminalisé si la santé de la mère est sérieusement menacée, si le foetus présente des malformations graves, si la grossesse est la conséquence d'un viol ou d'un inceste.

Les nouveaux critères légaux de la mort cérébrale suscitent des inquiétudes

Corée du Sud 16/05/1994

Le ministère de la santé et des affaires sociales a annoncé le 28 mars 1994 une modification de la définition légale du décès, afin de la rendre conforme aux critères approuvés l'an dernier par l'Association médicale coréenne. Selon ces critères, qui ont admis la mort cérébrale jusqu'alors non reconnue en Corée du sud, une équipe médicale comprenant obligatoirement un neurochirurgien et un anesthésiste vérifie l'activité cérébrale, le rythme cardiaque, la respiration et les autres signes de vie du patient. S'il n'y a plus d'activité cérébrale et s'il est prévisible qu'à moins d'une assistance mécanique le coeur va s'arrêter dans les dix jours, l'équipe médicale refait un examen douze heures plus tard. Si la condition du patient n'a pas varié, il peut être déclaré cérébralement mort.

Le cardinal Kim lance un appel solennel pour que les droits des 170 000 travailleurs étrangers soient respectés

Corée du Sud 01/05/1994

Le 24 avril 1994, à l'occasion d'une messe célébrée à la cathédrale de Séoul pour les travailleurs étrangers catholiques, le cardinal Etienne Kim Sou Hwan, archevêque de Séoul, a lancé un appel solennel au gouvernement coréen afin qu'il garantisse les droits des 170 000 Philippins, Népalais, Sri Lankais et autres immigrés qui travaillent en Corée du Sud.

Des évêques encouragent la campagne "Achetons nos propres produits" lancée par les paysans catholiques

Corée du Sud 01/05/1994

Le 10 avril 1994, une manifestation contre la ratification des accords du GATT par l'assemblée nationale a rassemblé environ vingt mille personnes à Séoul. Les membres de l'association des paysans catholiques coréens y participèrent en grand nombre. Au moins deux mille étudiants des universités manquèrent leurs cours pour venir marquer leur solidarité avec les agriculteurs.

Le chef de la secte bouddhiste Chogye démissionne

Corée du Sud 01/05/1994

Le révérend Suh qui dirigeait depuis huit ans la secte bouddhiste Chogye, la plus importante de Corée du Sud, a donné sa démission le 13 avril 1994 au terme de plusieurs semaines d'agitation violente.

Les évêques ont décidé que prêtres et religieux paieront l'impôt sur le revenu

Corée du Sud 01/04/1994

Tous les évêques, prêtres et religieux paieront l'impôt sur le revenu à partir de cette année, a décidé la conférence épiscopale réunie pour sa session de printemps du 7 au 10 mars 1994.

L'assassinat d'un théologien protestant, critique des sectes, attire l'attention du public sur la prolifération des pseudo-religions dans le pays

Corée du Sud 01/04/1994

La mort du théologien protestant Tahk Myeong-hwan, poignardé près de son appartement le 18 février 1994 (6), a attiré l'attention du public coréen sur le phénomène des sectes d'origine religieuse en Corée du Sud. Le Rév. Tahk Myeong-hwan était en effet spécialisé dans l'étude de ces groupes, particulièrement attentif à dénoncer les fraudes et les manipulations qui y prolifèrent. On estime dans les milieux chrétiens que son assassinat a été l'oeuvre d'un membre fanatique de l'une de ces sectes, qui aurait agi par vengeance.

L'épiscopat met en garde contre de prétendues révélations privées

Corée du Sud 16/03/1994

Selon une déclaration de Mgr Michel Pak Chong-Il, évêque de Masan, le 18 février 1994, la commission épiscopale de la doctrine de la foi qu'il préside va enquêter sur les visions et les miracles qu'un large public attribue à des personnes privées (6). Afin de prévenir et de combattre "l'infiltration d'éléments contraires à la foila commission épiscopale va également soumettre à un contrôle sévère les publications et les cassettes à contenu religieux qui circulent sans l'autorisation de l'Eglise.