EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud La Journée coréenne de la jeunesse à la mémoire des martyrs de Corée

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Imprimer

La Journée coréenne de la jeunesse à la mémoire des martyrs de Corée

La Journée coréenne de la jeunesse à la mémoire des martyrs de Corée

24/08/2018

Près de 2 000 jeunes catholiques sud-coréens ont participé à la quatrième édition de la Journée coréenne de la jeunesse, qui s’est déroulée à Séoul du 11 au 15 août. Face à une société élitiste et à la réalité du marché de l’emploi en Corée du Sud, le comité organisateur leur a proposé de marcher à la suite des martyrs de Corée, vers divers sanctuaires autour de la capitale, sur le thème « C’est moi, n’ayez pas peur ». En 2014, le pape François a béatifié 124 martyrs coréens. Trente ans plus tôt, en 1984, le pape Jean-Paul II avait canonisé 103 martyrs à Séoul. 

À l’occasion de la Journée coréenne de la jeunesse, qui s’est déroulée à Séoul du 11 au 15 août, près de 2 000 catholiques sud-coréens ont rendu visite à divers sanctuaires autour de la capitale malgré la vague de chaleur afin de renforcer leur foi. La quatrième édition de cette version locale des JMJ a été organisée sur le thème « C’est moi, n’ayez pas peur » (Jean 6, 20). Le comité organisateur a choisi ce thème afin d’inviter les jeunes catholiques à adopter un état d’esprit positif face aux défis d’une société élitiste et à la dure réalité du marché de l’emploi. Après les cérémonies d’accueil organisées dans les paroisses de Séoul, les participants ont assisté à la messe d’ouverture au Grand Séminaire de Séoul, avant d’aller en pèlerinage vers les sanctuaires des martyrs de Corée le jour suivant.
« Jésus ne veut pas simplement que nous le cherchions, il nous demande aussi de mieux le connaître », leur a confié le cardinal Andrew Yeom Soo-jung, archevêque de Séoul, durant son homélie. « J’espère que vous ferez l’expérience de la foi et de la Passion de Jésus qu’ont vécu les martyrs, pour édifier votre foi et votre joie. » Mgr Peter Chung Soon-taick, évêque auxiliaire de Séoul, a ajouté : « L’objectif de cette journée est de montrer aux jeunes que pour être vraiment heureux, ils ont besoin de regarder vers Dieu et de renoncer aux valeurs séculières. » Outre l’enseignement des évêques, les participants ont également participé à un festival culturel organisé le 13 août. Le programme de la Journée coréenne de la jeunesse comprenait aussi un concert et une veillée de Taizé organisés le 14 août, avant la messe de clôture qui a été célébrée à Seoul Plaza le 15 août.

À la mémoire des martyrs de Corée

Le point culminant de ces cinq jours a été de marcher en pèlerinage vers les sanctuaires autour de Séoul. Près de 10 000 catholiques ont été tués durant la période de persécution violente qui a frappé la Corée au XIXe siècle. Parmi eux, le pape saint Jean-Paul II a canonisé 103 martyrs à Séoul le 6 mai 1984. Le 16 août 2014, lors de son voyage au Corée pour les Journées asiatiques de la jeunesse, le pape François a également béatifié Paul Yun ji-Chung et ses 123 compagnons martyrs. Pour Sophia Lee Seon-Hee, de la paroisse de Sinam dans l’archidiocèse de Daegu, c’était un honneur d’avoir pu visiter les sanctuaires et de méditer sur le témoignage des martyrs.
La première édition de la Journée coréenne de la jeunesse a eu lieu en 2007 dans le sud de Jeju. L’île subtropicale est aujourd’hui confrontée à un afflux de réfugiés yéménites. La seconde édition a eu lieu à Uijeongbu en 2010. La troisième a coïncidé avec la sixième Journée asiatique de la jeunesse à laquelle le pape François a participé en 2014. Entre les deuxième et troisième éditions, en 2011, le Vatican a invité quatre anciens réfugiés nord-coréens installés en Corée du Sud à participer aux Journées mondiales de la jeunesse de Madrid.

(Avec Ucanews, Séoul)

Copyright

Photo Catholic Times of Korea