EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud Les évêques coréens voient dans les Jeux de Pyeongchang un enjeu majeur pour la paix

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Imprimer

Les évêques coréens voient dans les Jeux de Pyeongchang un enjeu majeur pour la paix

Les évêques coréens voient dans les Jeux de Pyeongchang un enjeu majeur pour la paix

07/02/2018 - par Ucanews reporter, Seoul

L’Église en Corée du Sud s’implique avec enthousiasme dans les Jeux Olympiques d’hiver, qui se dérouleront à Pyeongchang, dans l’est de Séoul, du 9 au 25 février. Les évêques y voient un enjeu majeur pour la paix dans la péninsule coréenne.

Les responsables politiques et religieux en Corée du Sud avaient appelé la Corée du Nord et les États-Unis, plus d’un mois avant le début des jeux, à cesser les menaces militaires pour s’engager dans le dialogue, afin d’apaiser les tensions et assurer que les Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang se déroulent paisiblement. L’appel est survenu lors d’un rassemblement à l’East Asia Peace Forum (Forum pour la paix en Asie de l’Est) de Séoul, la capitale coréenne. Le forum, composé de responsables politiques, sociaux et religieux, a appelé les deux nations à s’engager dans un dialogue continu.
L’appel pressait également la Corée du Nord d’envoyer une équipe aux jeux. « La menace d’une guerre nucléaire en Asie de l’Est est un problème grave que toute l’humanité devrait tenter de résoudre ensemble. Avec plusieurs Jeux Olympiques qui se sont déroulés dans la région, nous pouvons en faire un symbole de paix en Asie de l’Est », déclarait le forum.
Mgr Hyginus Kim Hee-joong, archevêque de Gwangju et président de la conférence épiscopale de Corée, était présent au forum et annonçait : « Si la paix dans la péninsule coréenne s’effondre, cela pourrait menacer la paix non seulement en Asie de l’Est mais dans le monde entier. Nous ne pouvons sauvegarder la paix dans la péninsule coréenne par des menaces de guerre, mais plutôt par le dialogue et par la négociation. »

Les jeux, marchepied pour la paix

Mgr Peter Lee Ki-heon, président du comité des évêques coréens pour la réconciliation entre les peuples coréens, a également, courant janvier, publié un communiqué partageant son espérance que « les jeux olympiques, qui célèbrent la paix, soient décisifs pour chasser les tensions et trouver la paix dans la péninsule ». L’évêque coréen voudrait que les jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang soient un marchepied pour la paix dans la région.
Comme l’espérait l’East Asia Peace Forum, la Corée du Nord va envoyer une équipe importante d’athlètes. Mgr Lee, dont le diocèse de Uijeongbu partage ses frontières avec la Corée du Nord, affirme : « La participation de la Corée du Nord est significative car c’est l’occasion d’un pas en avant vers une nouvelle ère de paix, de mettre enfin un terme aux querelles incessantes. Comme le souligne le pape François, nous devrions accueillir fraternellement les délégués nord-coréens. Il faut battre le fer tant qu’il est chaud. Nous devons saisir cette précieuse opportunité d’ouvrir la voie à une coexistence, à une nouvelle ère où les générations futures pourront aller et venir librement entre les deux Corées. »
Mgr Lee a appelé au désarmement des armes de destruction massive, y compris les armes nucléaires, pour asseoir définitivement la paix dans la péninsule. Il a également souligné l’urgence de développer le dialogue et les rassemblements entre les deux Corées, pour retrouver la confiance mutuelle.

Soutien pastoral pour les athlètes olympiques

Pour mieux soutenir les athlètes lors de l’évènement, l’Église catholique en Corée du Sud prépare un soutien pastoral. L’archevêque de Séoul, Mgr Andrew Yeom Soo-jung, enverra un prêtre sur place. Le père Francis Lim Eui-june, directeur du département du ministère pastoral au travail, restera au village olympique durant les jeux.
Pendant ce temps, le diocèse de Chuncheon, qui couvre les sites olympiques de Pyeongchang et Gangneung, est également impliqué. Le diocèse distribuera des dépliants en anglais et en Coréen dans les paroisses près des sites olympiques, contenant des informations incluant des cartes des sites sportifs et ainsi que des horaires de messe.
De plus, le diocèse distribuera également des dépliants en huit langues sur l’Église catholique en Corée, préparé par la Conférence des évêques catholiques de Corée. Dès l’annonce, en 2014, du choix de la ville de Pyeongchang comme site des jeux d’hiver, Mgr Lucas Kim Un-hoe, évêque de Chuncheon, avait appelé les fidèles à participer au festival sportif.
En 2016, le diocèse a commencé un mouvement de prière pour la réussite des jeux, tandis qu’une prière universelle durant la messe dominicale demandait à Dieu de guider les jeux Olympiques « comme un grand festival permettant de vivre le bel esprit sportif et amenant la paix au monde ».

Copyright

 Photo DR