EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud Plus de la moitié des Coréens déclarent appartenir à une religion

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Imprimer

Plus de la moitié des Coréens déclarent appartenir à une religion [ Bulletin EDA n° 122 ]

01/12/1991

Selon les "indicateurs sociaux" publiés par le Bureau national des statistiques, le nombre des Coréens disant appartenir à une religion a augmenté de 6,9% entre 1985 et 1991: ils forment aujourd'hui 54% de la population.

Le bouddhisme est la religion la plus populaire: il rassemble 27,7% de la population. Viennent ensuite les protestants avec 18,6% et les catholiques avec 5,7%. Le confucianisme, le bouddhisme won, le chondoïsme et d'autres se partagent les autres croyants.

La croissance la plus forte depuis 1985 est celle du bouddhisme dont le nombre de fidèles a augmenté de 4%. Les protestants, de leur côté, ont connu une croissance de 2,3%. Le nombre des catholiques n'a pas augmenté de façon significative. Selon les chiffres du Bureau national des statistiques, le pourcentage de catholiques est même moins élevé que celui habituellement accepté de 6,1%.

47% de ceux qui disent appartenir à une religion déclarent participer à un service religieux au moins une fois par mois. Par ailleurs un certain nombre de disparités régionales apparaissent dans les statistiques: le pourcentage des bouddhistes est plus élevé à Pusan, Taegu et sur l'île de Cheju, alors que le christianisme est plus présent à Séoul, Inchon, Kwangju et le nord de la province du Cholla.