EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud Relations avec l'Eglise de Corée du Nord: un projet inédit

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Imprimer

Relations avec l'Eglise de Corée du Nord: un projet inédit [ Bulletin EDA n° 121 ]

16/11/1991

120 étudiants et deux professeurs du grand séminaire de Kwangju ont formé le projet de se rendre en Corée du Nord à l'occasion des fêtes de Noël.

S'ils obtiennent l'autorisation du gouvernement de Séoul - et ils pensent avoir une chance de l'obtenir, le projet n'ayant aucune incidence politique -, un premier contact sera établi le 25 novembre 1991 à Panmunjom, au point de passage entre les deux Corées, avec M. Chang Chai Tchol (9), responsable de la communauté catholique de Pyongyang. Cette première rencontre devrait permettre de mettre au point les détails du programme.

Les séminaristes de Kwangju espèrent ainsi voyager en Corée du Nord du 23 au 28 décembre 1991, rencontrer les communautés catholique et protestante de Pyongyang et célébrer Noël avec eux.

En juin 1991, un groupe de prêtres faisant partie de l'"Association des prêtres pour la justice" (10), très engagée en faveur d'une réunification rapide du pays, avaient demandé une autorisation semblable au gouvernement de Corée du Sud. Elle leur avait été refusée.

En août 1991, les soeurs de la Congrégation du perpétuel secours avaient aussi fait une demande en ce sens aux autorités. Elle est restée sans réponse.

Le projet des séminaristes de Kwangju se différencie des précédents par le fait qu'il est officiellement encouragé par la Conférence épiscopale de Corée.

Notes

(9) EDA 112, 114<br />(10) Le P. Paul Moon, membre actif de cette association, est toujours en prison pour avoir été en Corée du Nord sans autorisation. Il en est de même d'une étudiante catholique, Suzanna Im.<br />