EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris EDA, Eglise d'Asie - Agence d'information des Missions étrangères de Paris

Vous êtes ici : Accueil Asie du Nord-Est Corée du Sud Les dirigeants religieux lancent un appel au calme

Rechercher

Recevoir gratuitement nos dépêches

Asie du Nord-Est - Corée du Sud

Imprimer

Les dirigeants religieux lancent un appel au calme [ Bulletin EDA n° 111 ]

16/05/1991

Le cardinal Kim Sou-hwan, de Séoul, et d'autres dirigeants religieux ont appelé la population au calme alors que les manifestations d'étudiants et de travailleurs se multiplient à travers le pays après la mort d'un étudiant battu par la police, et plusieurs immolations par le feu.

"Chacun doit garder le contrôle de soi-même afin que de telles tragédies ne se répètent pasa déclaré le cardinal, le 3 mai 1991. Tout en demandant aux étudiants d'éviter toute

action extrême, il a aussi lancé un avertissement en direction de l'"establishment" coréen: "Tous les politiciens et dirigeants patronaux doivent se mettre au travail pour éviter d'entraîner le pays dans le chaos

Dans le diocèse d'Andong, des prêtres catholiques ont commencé une grève de la faim pour protester contre la violence et exiger la démission du président Roh Tae-woo. Leur évêque, Mgr Pak Sok-hee, a déclaré le 2 mai 1991: "Nous ne pouvons pas nous contenter de demeurer les bras croisés, comme des spectateurs. L'Eglise ne peut rester indifférente à la situation; alors, unissons-nous pour donner naissance à un monde nouveau

De leur côté, de nombreux groupes de prêtres catholiques, pasteurs protestants et moines bouddhistes se sont joints aux étudiants qui demandent la démission de M. Roh et de son gouvernement ainsi que le démantèlement des forces spéciales de la police accusées d'être à l'origine de la récente vague de violences.